Geym distille une touche de Gorillaz dans son offre

Le trait est identifiable au premier regard. Sur une veste camouflage, une série de t-shirts ou des sweats, Geym délivre pour la fin d'année 2018 une collection s'inspirant de l'univers de fiction du groupe Gorillaz. Pour la marque française, fondée par Charles Gaston Dreyfus et Thomas Erber, et également portée par Claude Sérieux, cette collaboration apporte une visibilité nouvelle. Identifiée pour l'utilisation de matériaux techniques, Geym (pour Go East Young Man) compte une trentaine de revendeurs pointus dans le monde, mais aussi une présence au Printemps et au Bon Marché à Paris.


Voir le défilé
Pièce de la collection réalisé avec GFoot - © PixelFormula

La marque de prêt-à-porter masculin a cependant décidé de booster sa désirabilité avec cette collaboration avec le label textile GFoot de Jamie Hewlett. « C'est certain que les magasins sont intéressés par cette capsule, cela nous permet notamment d'entrer en discussion avec les magasins britanniques », glisse Charles Gaston Dreyfus. Après une série de t-shirts cet été, la collaboration va prendre de l'ampleur durant l'hiver. L'accord porte sur quatre saisons avec le label qui exploite les dessins associés à Gorillaz.

Geym a rejoint le showroom Tomorrow London cette saison avec des collections qui comptent à présent une centaine de pièces. « Notre proposition est aujourd'hui mieux construite, avec des pièces ultra-techniques et des propositions complémentaires et plus abordables en prix », souligne le cofondateur. Pour le printemps-été 2019, la marque distille son univers urbain avec une belle proposition de pièces à manches (fishtail, bomber...). Elle puise son inspiration en Amérique centrale et joue avec des designs en lien avec l'empire Inca.


Voir le défilé
Geym - printemps-été 2019 - Menswear - Paris - © PixelFormula

Preuve des ambitions de la marque, elle a aussi pour la première fois organisé une présentation durant la Fashion Week Homme de Paris, en juin dernier, pour mettre en exergue cette collection. Un évènement d'importance pour la jeune marque, opéré dans le cadre de l'Hôtel national des Arts et Métiers, et un pas vers la reconnaissance. « Nous avons présenté une candidature à l'Andam et il nous fallait faire cette présentation, souligne Claude Sérieux. C'est un budget et c'est très exigeant en organisation, mais au final, c'est intéressant car on a pu avoir de la presse, mais aussi réaliser nos shootings. Nous avons pu directement les utiliser dans les présentations au showroom. »

Les fondateurs comptent donc sur cette collaboration avec GFoot et sur cette belle présence durant la Fashion Week pour permettre à Geym de franchir un nouveau palier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER