×
6 426
Fashion Jobs
Publicités

Giambattista Valli muscle son jeu

Publié le
today 5 mars 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un changement de rythme bienvenu de la part de Giambattista Valli, qui a ajouté un ton plus sévère à son romantisme floral caractéristique lors d'une belle performance au Palais des Congrès lundi.


Giambattista Valli - automne-hiver 2019 - Womenswear - Paris Photo : Giambattista Valli Photo: Giambattista Valli - Photo: Giambattista Valli

Valli found a great space inside the giant convention center, built in the 1970s and currently being renovated. Of late, Valli has received c

 

Giambattista Valli a trouvé un bel espace dans le centre de convention géant, construit dans les années 1970 et en cours de rénovation. Dernièrement, le créateur a été critiqué pour son incapacité à innover et pour répéter sans cesse ses formules de la haute élégance romaine éprouvées. Mais cette collection automne-hiver 2019 semblait être un nouveau départ important et opportun.

Un espace purement moderniste avec d'étranges fenêtres en parallélogramme, mis en lumière par un éclairage fluorescent vertical recouvert de gels. Avant le défilé, une petite armée de paparazzis s’était lancée dans une frénésie nourricière à la recherche de photos des escadrons d'« It » girls - de Lauren Santo Domingo à Bianca Brandolini -, fans fidèles de Giambattista.

Giambattista Valli a innové dès ses premiers looks ; vestes boyfriend réalisées dans des imprimés impressionnistes, portées par-dessus des robes en mousseline rose. Blousons de motard coupés avec épaules raglan ; de très beaux mini-gilets brodés ; et une combinaison astucieuse d'une culotte et d'une veste de mécanicien.
 

Giambattista Valli - automne-hiver 2019 - Womenswear - Paris - Photo: Giambattista Valli


« Vous voyez, nous avons travaillé assez dur », a souri le bourreau de travail notoire Giambattista Valli, qui se tenait à côté d'un panneau d'affichage présentant des images du jardin de Monet à Giverny et des filles brillantes s'embrassant par Guy Bourdin.

Ce mélange a capturé sa nouvelle humeur. A l'image de ce manteau en cuir verni de déesse du rock porté avec un haut transparent et un soutien-gorge en dentelle, une jupe noire et des bottines bourgeoises SM qui ajoutaient une grande pointe de malice à son travail. Une idée intelligente et un look révolutionnaire pour Giambattista Valli.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com