Gifi met un pied dans la mode en reprenant Agora Distribution (Tati)

Spécialiste des articles de bazar, Gifi élargit son périmètre en acquérant Agora Distribution, le pôle du groupe Eram réunissant les enseignes Tati, Fabio Lucci, Gigastore et Degrif'Mania. Le groupe fondé en 1981 par Philippe Ginestet conserve 109 magasins (sur 140) et 1 428 emplois (sur 1 720), et se renforce ainsi sur un secteur qu’il ne couvrait pas jusqu’alors, le prêt-à-porter.

Le tribunal de commerce de Bobigny a désigné ce 26 juin le groupe Gifi comme repreneur d'Agora Distribution Gifi - Gifi

Actuellement, l’offre textile de Gifi se limite au linge de maison (rideaux, arts de la table, literie) et à des t-shirts à message, ainsi que quelques tote bags. Le rapprochement de l'enseigne avec Tati va faire naître des synergies. « Ce sont deux entreprises construites à l’identique, aux savoir-faire parfaitement complémentaires. Notre expérience du bazar et celle du textile de Tati vont enrichir les offres des deux enseignes pour le plus grand bonheur des clients », exposait Philippe Ginestet dans un communiqué publié le 22 mai dernier. Quels contours pour l’offre mode de Gifi ? En tout cas, ces produits seront basés sur « l’achat plaisir », 65 % des articles de l’enseigne étant affichés à moins de 5 euros.

Le groupe GPG, qui emploie près de 5 200 personnes, a remporté une bataille sur de proches concurrents puisque, ce 26 juin, le tribunal de commerce de Bobigny a préféré son offre à celle formulée par un consortium réunissant La Foir’Fouille, Centrakor, Stokomani, Maxi Bazar. Ces spécialistes du discount planifiaient la reprise de 1 298 salariés et de 98 points de vente.

Gifi, qui pèse 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires (+6,4 %), veut se positionner comme le leader de la distribution discount. Son ambition ? Atteindre 1 000 magasins et totaliser 10 000 salariés en 2027. Pour cela, l’enseigne, bien implantée en périphérie avec plus de 450 magasins en France, s’est lancé un nouveau défi : conquérir les centres-villes. En octobre 2016, un premier magasin Gifi a ouvert ses portes à Paris, rue d’Alésia (14e), sur 1 000 mètres carrés.

Le distributeur aux « idées de génie », comme le vante son slogan, se rapproche en cela de l’implantation des magasins Tati historiques, situés en centre-ville, comme à Paris, Rennes, Nancy, Lyon ou Montpellier. A terme, certains points de vente Tati pourraient-il basculer sous enseigne Gifi ?  

Une chose est sûre, Philippe Ginestet se réjouit de pouvoir s’engager dans la relance de Tati, l’enseigne au vichy rose fondée par Jules Ouaki en 1948. « Chaque fois que je passais au volant de mon camion devant son magasin de Barbès, je me disais "C’est lui qui a tout compris, c’est lui la référence", se souvient-il. Jamais à l’époque, je n’aurais imaginé être, 36 ans plus tard, en position de pouvoir sauver cette marque emblématique ». Il se dit prêt à investir 80 millions d’euros pour redresser en deux ans l’entreprise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversArt de vivre - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER