Gilets jaunes : Bercy incite les commerçants à recourir aux dispositifs de soutien

A la veille des soldes, les secrétaires d'Etat Agnès Pannier-Runacher et Olivier Dussopt ont reçu les fédérations du commerce et de l'hôtellerie. L’occasion d’annoncer le prolongement de certaines mesures de soutien au commerce annoncées fin novembre, au début du mouvement des gilets jaunes. Mais également d’appeler les commerçants à ne pas se priver de ce soutien.
 

Les secrétaires d'Etat Agnès Pannier-Runacher et Olivier Dussopt - Matthieu Guinebault/FNW

« Il y a parfois un peu d’autocensure de la part des commerçants lorsqu’il s’agit d’étalonner les remboursements », a ainsi pointé Agnès Pannier-Runacher. « Tout le monde connaît leur situation. Il faut donc qu’ils appellent leur banquier habituel, qui aura de son côté reçu des recommandations spécifiques sur la manière de traiter cette situation exceptionnelle pour les magasins. Et nous organisons de notre côté une communication la plus fluide possible entre les banques et les fédérations sur ce point. »
 
Concernant les mesures de chômage partiel, elles se chiffraient au 7 janvier à 59 000 salariés concernés, 4 047 entreprises s’étant manifestées au ministère du Travail. Il s’agit à 92 % de PME, à 35 % des sociétés officiant dans le commerce. Du côté des assurances, appelées par Bercy à accélérer les indemnisations, le ministère indique que 1 200 déclarations de sinistre ont été déposées et 2 300 concernant des véhicules.
 
Outre les chiffres, Bercy a profité de cette rencontre pour annoncer le prolongement de trois mois de l’étalement des paiements d’échéances sociales et fiscales pour les entreprises touchées. Des accélérations des paiements de crédits d’impôt vont également être mises en place, avec un guichet spécifique par région.
 

Liste des préfectures autorisant des ouvertes exceptionnelles des commerces le dimanche, en plus des dimanche préalablement autorisés (liste du 4 janvier 2018) - communiqué par l'Alliance du Commerce

Parmi les mesures annoncées par Bruno Le Maire fin 2018, les ouvertures exceptionnelles le dimanche ont dû localement attendre le bon vouloir des préfectures. Celles-ci n'étaient au début du mois qu'une trentaine à avoir donné le feu vert aux commerçants, ajoutant de nouvelles autorisations exceptionnelles en plus de celles prévues de longue date pour les dimanches de janvier.
 
Cette nouvelle rencontre au ministère avec les fédérations ce mardi 8 janvier, qui s’est ritualisée depuis la naissance du mouvement social, a notamment réuni autour de la table les dirigeants du Conseil du Commerce de France (CDCF), de l'Alliance du Commerce (grands magasins et enseignes d'habillement et chaussures), le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), la fédération Procos pour le commerce spécialisé, la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA) et la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER