×
Par
AFP
Publié le
20 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Giorgio Armani reviendra sur les podiums milanais le 21 juin

Par
AFP
Publié le
20 mai 2021

Fini les défilés virtuels: la maison de haute couture italienne Armani a annoncé jeudi le retour du public à la présentation de sa prochaine collection homme printemps-été 2022, le 21 juin à Milan, dans le cadre de la semaine de la mode.


Emporio Armani printemps-été 2021 - DR



"Le retour devant un public a été décidé à la suite de l'amélioration générale de la santé publique liée à la pandémie" de coronavirus, indique le groupe dans un bref communiqué.

Première grande griffe italienne à annoncer la reprise des défilés en présence de spectateurs, la maison Armani avait été aussi la première à y renoncer, au début de la pandémie en février 2020.

Le maestro Giorgio Armani, 86 ans, avait alors expliqué cette décision par les mesures sanitaires du gouvernement italien recommandant d'éviter les rassemblements face à la propagation rapide des cas de Covid-19 dans le nord du pays.

"J'ai peur, comme tout le monde je crois", avait-il confié à l'AFP en avril 2020. Le styliste a réagi à la pandémie en produisant des combinaisons de protection pour le personnel médical dans ses usines d'ordinaire dévolues au luxe, qui ont été distribuées gratuitement.

Le défilé de Milan sera suivi le 6 juillet d'un autre à Paris, dans le cadre de la semaine de la Haute Couture. Le défilé Giorgio Armani Privé se tiendra à l'ambassade d'Italie.

L'organisation des défilés physiques "sera conforme aux règles de distanciation et de sécurité exigées par la loi", promet Armani. Mais leur tenue est suspendue à "l'évolution de la pandémie".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.