×
5 741
Fashion Jobs
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
20 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Giorgio Armani: un spectacle élégiaque devant une foule d’icônes

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
20 juin 2022

On pouvait compter sur Giorgio Armani pour avoir les plus belles icônes masculines au premier rang lors de cette saison milanaise – et notamment les stars successives de Bridgerton – où le doyen de la couture italienne a présenté lundi matin une brillante démonstration d’élégance estivale.


Giorgio Armani - Spring-Summer2023 - Menswear - Milan - © PixelFormula



Pour le dernier jour de la saison masculine à Milan, des centaines de fans étaient massés devant l’adresse historique d’Armani sur la Via Borgonuovo, alors que Regé-Jean Page et Jonathan Bailey – héros des saison une et deux de Bridgerton, respectivement – faisaient leur entrée dans le palazzo de Giorgio.

"C’est le plus grand couturier du monde de ces cinquante dernières années, et c’est un honneur d’être ici", expliquait Regé-Jean Page, qui prête son visage à la nouvelle fragrance Armani Code dont le lancement est prévu début juin.

"Je porterais n’importe lequel de ces looks. C’est vous dire à quel point c’était génial", s’enthousiasmait Jonathan Bailey, arborant une barbe toute neuve, et qui prévoit un passage à Paris pour la saison masculine ainsi que quelques jours à Glastonbury, avant de commencer sa prochaine série.

A leurs côtés au premier rang, Lucas Bravo,  le presque-petit ami de Lily Collins dans Emily in Paris, ainsi que Mads Mikkelsen taillée au laser, et Scott Eastwood, fils du légendaire Clint et visage de la collection Giorgio Armani automne/hiver 2022/23.

Ce week-end, Emporio Armani 7 Milano, l’équipe de basket du créateur, a été sacrée championne d’Italie pour la quatrième fois. Une flopée de joueurs étaient présents au premier des deux défilés programmés dans la matinée, tandis qu’un quatuor de basketteurs américains – D’Angelo Russell, Jordan Clarkson, Quentin Grimes et Cole Anthony – occupait le front row lors de la deuxième séance.

Tous ont pu assister à une démonstration de mode digne de remporter la coupe de la part de Giorgio Armani. Avec des coupes généreuses, il relâche la silhouette de vestes largement déstructurées – en lin argenté, ou coton mastic mat. Les pantalons sont flatteurs, à double pli, et assez longs pour atteindre une série de sandales moulées ou de baskets ajourées sur les côtés.

Le créateur associe la plupart de ses costumes et blazers avec une chemise à imprimé zigzag et col officier, portée sortie du pantalon. Et il explore de nouveaux territoires avec quelques touches asiatiques – une version cool gris monnaie d’une veste à col Mao, ou encore une veste Nehru novatrice, gris silex avec un imprimé GA. Giorgio joue aussi avec ce logo sur des foulards en coton pour prendre un cocktail sur la plage, et des blouses de chirurgien en soie.

Armani respecte également son code excluant les couleurs, avec une silhouette utilisant le sable, le bleu pervenche et le lichen brillant.

Venu saluer devant 300 spectateurs, il a vu toute la salle se lever pour l’applaudir. Voilà un créateur de 87 ans qui est toujours capable de sortir une excellente collection.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com