Givaudan en négociations exlusives pour racheter le français Soliance

Le groupe suisse Givaudan, le numéro un mondial des parfums et des arômes, a annoncé vendredi avoir engagé des négociations exclusives pour racheter le français Soliance SA, spécialisé dans les ingrédients de cosmétiques à base de plantes.
Visuel Givaudan.
Les discussions portent sur une reprise de 100% des parts de cette filiale du groupe ARD (Agro Industrie Recherches et Développements), a indiqué le groupe genevois dans un communiqué.

Les termes de la transaction n'ont pas été dévoilés, mais Givaudan a précisé que l'opération serait financée grâce à ses ressources disponibles.

L'acquisition de Soliance pourrait accroître les ventes du groupe Givaudan d'environ 25 millions de francs suisses (20 millions d'euros) par rapport aux chiffres réalisées en 2013, selon le groupe.

La société suisse, qui élabore des fragrances pour des marques telles que Christian Dior et Jean-Paul Gaultier et fabrique des arômes pour l'industrie alimentaire, a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de francs suisses.

La transaction devrait être bouclée au second trimestre, sous réserve des approbations des autorités habituelles et de la consultation avec les représentants du personnel.

Soliance SA emploie actuellement 77 personnes et est installée dans deux sites en France, à Pomacle, dans la Marne, et sur l'Ile Grande, à Pleumeur-Bodou, dans les Côtes-d'Armor.

"Son portefeuille actuel d'ingrédients de cosmétiques actifs ainsi que son processus de développement solide et ses capacités de recherche s’intègrent bien dans les cinq piliers stratégiques de Givaudan", a déclaré Gilles Andrier, le directeur général du groupe suisse, cité dans le communiqué.

La stratégie du groupe Givaudan vise entre autres à mettre l'accent sur la santé et le bien-être, la recherche et l'approvisionnement durable.

Fondée en 1994, la société Soliance se concentre sur le développement d'ingrédients à haute valeur ajoutée issus des végétaux, des micro-organismes et des micro algues et participe à la construction d'une cosmétique responsable, indique-elle sur son site.

"Nous nous attendons à ce que Soliance devienne une partie intégrale de la division parfumerie et apporte une contribution significative au cours des prochaines années, en particulier dans la recherche et développement", a ajouté Michael Carlos, le président de la division Parfums de Givaudan dans le communiqué.

Cette acquisition est la première depuis le rachat en 2007 du néerlandais Quest pour lequel le groupe avait déboursé 2,8 milliards de francs suisses. A 12H19 GMT, le titre recule de 1,09% à 1 361 francs suisses alors que l'indice SMI des valeurs vedettes de la place suisse s'apprécie de 0,27%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

ParfumsIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER