×
Publicités
Publié le
19 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Givaudan inaugure une usine de parfums en Chine

Publié le
19 oct. 2020

Le numéro un mondial des parfums et arômes Givaudan vient d’inaugurer à Changzhou en Chine une unité de production dédiée aux parfums. La construction de ce site implanté sur 76.000 mètres carrés et qui a nécessité un investissement de 12,6 millions d'euros s’inscrit dans le plan stratégique à horizon 2025 du groupe suisse qui vise à soutenir la croissance des demandes en produits parfumés, notamment en Chine.


La nouvelle usine de Givaudan à Changzhou


Cette usine, qui selon Givaudan répond aux plus hauts standards en termes sanitaires et environnementaux, va lui permettre d’accroitre ses capacités de production pour la zone Chine et Asie-Pacifique en matière de parfums pour soi, pour la maison, pour les soins bucco-dentaires ou encore pour les parfums haut de gamme. "L'expansion de nos capacités de fabrication s'appuie sur notre centre de création et notre usine de production actuels à Shanghai, ainsi que sur le centre de création et le site de production de Drom récemment acquis à Guangzhou. Givaudan bénéficie ainsi d'une empreinte inégalée en Chine et nous sommes très bien placés pour offrir à nos clients de la région une solution complète allant de la création, au développement à la production de parfums", détaille Yaling Li, chef de la division parfum pour la Chine et la Corée.
 
Si sur le marché de la parfumerie, la Chine est l'une des clefs de la croissance, la naturalité, la traçabilité et l'écoresponsabilité sont également primordiales. C'est donc dans cette dynamique que Givaudan vient de lancer "Naturals at Origin": sa nouvelle approche relative à l'approvisionnement, au développement et à l'innovation de produits naturels responsables sourcés directement dans les pays d'origine. Ce lancement s’inscrit dans une démarché plus large entamée ces dernières années avec les acquisitions des sociétés Centroflora, Naturex ou Albert Vieille, des spécialistes des ingrédients naturels pour la parfumerie.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, son chiffre d'affaires s'est étoffé de 2,7% par rapport à la période comparable l'an passé, à 4,7 milliards de francs suisses (4,4 milliards d'euros) alors que la demande pour les lessives et produits d'entretien a permis de compenser le recul dans la parfumerie fine, a-t-il indiqué dans un communiqué.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com