Givenchy suggère la jupe aux garçons

Givenchy a présenté, vendredi, une collection automne-hiver 2015-2016 où l'homme porte la jupe et a la bouche "cousue", le tout dans un univers surprenant, mi-gothique mi-punk.


Le directeur artistique de Givenchy, Riccardo Tisci, a conservé l'élégance aristocratique et les lignes architecturales de la Maison mais il y a ajouté ses propres influences. Il trace un vestiaire épuré, structuré et graphique.

Les hommes gominés ou avec des nattes portent le costume cintré. Tisci joue sur les superpositions en ajoutant quasi systématiquement une jupe boutonnée sur le devant.

Le noir et les fines rayures cohabitent avec les motifs ethniques aux accents amérindiens.

Les épingles à nourrice, tatouages, crucifix et autres queues de raton laveur complètent cette silhouette gothico-punk. Des traits de maquillage sur les lèvres dessinent une bouche cousue.

Insolite, la présence de mannequins femmes parmi les hommes sur le podium qui serpente au milieu des invités du pavillon des Invalides, plongé dans l'obscurité.

Elles portent des robes du soir tout en transparence dont la sensualité contraste avec des projections sur leur visage qui évoquent de la boue.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

CosmétiquesDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER