×
Publicités
Publié le
17 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Glenda Bailey quitte la rédaction en chef de Harper's Bazaar

Publié le
17 janv. 2020

Une page se tourne pour Glenda Bailey. Fin février, la journaliste américaine quittera son poste de rédactrice en chef de l'emblématique Harper's Bazaar. Véritable incarnation du magazine de luxe à l'américaine, le bijou des publications Hearst n'a pour le moment pas indiqué qui succéderait à l'enthousiaste Glenda Bailey. Ce départ inattendu marque également une nouvelle étape dans les récents changements intervenus au sein du groupe de médias américain Hearst.


Glenda Bailey, rédactrice en chef de Harper's Bazaar - © Hearst


C'est via une publication sur le compte Instagram du mensuel que la nouvelle a été annoncée publiquement : "Glenda Bailey se retire officiellement de son poste de rédactrice en chef de Harper's Bazaar après près de vingt ans à sa tête", indique le magazine. La journaliste ne quitte cependant pas la groupe puisqu'elle devrait prochainement officier en tant que consultante globale auprès des 29 éditions internationales de Harper's Bazaar.

Sur son propre compte Instagram, Glenda Bailey a également annoncé la nouvelle tout en remerciant ses équipes. Arrivée à la tête du mensuel américain en 2001, la journaliste avait précédemment lancé la version anglaise de Marie-Claire en 1988 avant de devenir rédactrice en chef du Marie-Claire américain en 1996. "J'ai souhaité faire de Harper's Bazaar une fête où tout le monde était invité", précise Glenda Bailey, "la mode et la beauté sont à la fois une carrière et une passion, il n'y a rien qui m'inspire plus."

La journaliste américaine devrait cependant quitter son poste de rédactrice en chef sur un coup d'éclat. Le musée des Arts Décoratifs de Paris accueillera en effet à partir du 28 février prochain, une exposition consacrée à l'héritage d'Harper's Bazaar auquel Bailey a largement contribué tant au niveau créatif qu'éditorial. Cette rétrospective marquera également la réouverture de la section mode des Arts Décoratifs et devrait durer jusqu'au 14 juillet prochain.

Le départ de Glenda Bailey fait suite à une série de changements marquant la fin d'une ère au sein des publications Hearst. En 2017, Robbie Myers annonçait son départ du magazine Elle après 17 ans à sa tête. En 2018, c'est Joanna Coles qui quittait son poste de directrice des contenus éditoriaux de Hearst, après avoir également officié de 2012 à 2016 en tant que rédactrice en chef de Cosmopolitan. L'année dernière, Jay Fielden renonçait à la rédaction en chef d'Esquire, autre propriété du groupe Hearst, après trois ans à sa tête. Quelques mois plus tard, Anne Fulenwider, alors rédactrice en chef du Marie-Claire américain depuis 2012, faisait de même.

Glenda Bailey, l'un des derniers bastions de l'ancienne garde des journalistes ayant fait l'âge d'or des magazines de mode, rend à son tour les clés d'Harper's Bazaar après près de vingt ans à sa tête. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com