×
6 262
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
8 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Glenn Martens est le nouveau directeur créatif de Diesel

Publié le
8 oct. 2020

Diesel a trouvé un successeur à Nicola Formichetti. Trois ans après le départ de l'exubérant styliste italo-japonais, la marque phare du groupe italien OTB de Renzo Rosso s'offre le créateur le plus expérimental de l’actuelle scène de la mode, en annonçant la nomination de Glenn Martens en tant que directeur artistique. Le designer belge, qui vient d'intégrer l'entreprise, aura en charge "la supervision du style, de la communication, du design d’intérieur, et plus généralement de la créativité globale de la marque".


Glenn Martens - ph Arnaud Lajeunie



Glenn Martens n’arrive pas chez Diesel en terrain inconnu. Il a fait la rencontre de Renzo Rosso en 2017 dans le cadre du concours de l’Andam, qu’il a remporté cette année-là (et dont il a remporté le second prix également en 2020, ndlr). En 2018, il a été appelé par le patron italien pour réaliser une collection dans le cadre du projet Diesel Red Tag, marquant une nouvelle approche créative pour Diesel, qui après le départ de Nicola Formichetti a préféré s’appuyer sur des collaborations réalisées avec des talents émergents.

"Depuis que j’ai rencontré Glenn en 2017, j’ai vu son expérience grandir et son talent s’affirmer. Travailler avec lui sur Diesel Red Tag, parcourir avec lui les archives et le patrimoine de cette entreprise, le voir interagir avec la marque nous a unis et aujourd’hui je suis heureux de le voir prendre les rênes de Diesel, et d’épouser sa vision créative avec les valeurs iconoclastes de cette marque spéciale", commente Renzo Rosso dans un communiqué.

Formé à l’architecture d’intérieur à Bruges, puis diplômé de l’Académie Royale d’Anvers, Glenn Martens (37 ans) s’est imposé sur la scène mode par sa créativité, en réinventant un nouveau vestiaire masculin et féminin. Travaillant sur les thèmes de l’architecture, la construction, la modularité, la réversibilité ou encore la versatilité, il crée des vêtements multi-usages se prêtant à toutes sortes d’interprétations possibles.
 
Le designer flamand, qui a travaillé par le passé pour Jean Paul Gaultier, a repris en main Y/Project en 2013, après la mort de son fondateur Yohan Serfaty. Depuis, il a étoffé l'offre de la marque, qu'il va continuer à piloter, en lui donnant une nouvelle impulsion, sans jamais cesser de s’interroger sur la manière de s’habiller aujourd’hui.

Une recherche et un savoir-faire qui devraient insuffler à Diesel un nouvel élan, le souhait étant pour le groupe OTB de repositionner la marque à l’avant-garde du denim. Cette dernière a renoué l'an dernier avec la croissance, avec une hausse de son chiffre d'affaires de 2,6% à 870 millions d'euros, grâce notamment à l’ouverture de 45 boutiques monomarques et à la forte augmentation de ses ventes en ligne.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com