×
5 138
Fashion Jobs
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Global Fashion Group continue sur sa lancée au premier trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 mai 2021

Global Fashion Group a révélé mercredi ses résultats du premier trimestre. Et le bilan est positif : le trafic de ses différentes sites internet est en augmentation et les clients fidèles semblent reprendre leurs achats. De plus, de nouvelles marques ont rejoint la liste de ses partenaires et sa valeur nette marchande a presque doublé.


Global Fashion Group


Le groupe possède les boutiques en ligne Dafiti, Lamoda, Zalora et The Iconic. Pendant les trois premiers mois de l’exercice, les taux de croissance ont été "exceptionnels" dans plusieurs régions. En Amérique Latine, la progression est spectaculaire avec une hausse de 28,7 %, malgré le contexte macroéconomique et la situation sanitaire mondiale. L’Australie et la Nouvelle-Zélande servent au groupe de "région-témoin pour la reprise après la pandémie". Les "catégories de soirée retrouvent leur attractivité et sont en croissance dans la région", même si les segments les plus associés au confinement continuent d’afficher de bonnes performances.

Si l’on regarde les chiffres de plus près, on constate que la valeur nette marchande est en hausse de 37,8 % hors effets de change, soit bien plus que les 13,1 % de croissance du premier trimestre 2020. La croissance avec effets de change, elle, se situe à 20,9 % avec une impressionnante valeur nette marchande de 449,9 millions d’euros.

Le revenu est en augmentation de 26,6 % hors effets de change, contre 13,1 % il y a un an. Avec effets de change, la croissance est de 11 % à 301,3 millions d’euros. Comme mentionné précédemment, la valeur nette marchande bondit de 98,5 %, un segment qui représente 35,9 %.

Global Fashion Group a étoffé sa base de clients actifs de 25,8 % et sa valeur nette marchande par client actif a elle aussi progressé d’un petit 3,6 % à 121,90 €.

La marge brute à 44,1 % est supérieure aux 40,6 % de l’exercice précédent, mais l’EBITDA ajusté recule à 3,8 % contre 8,3 % il y a un an. Il se situe maintenant à 11,5 millions d’euros contre 22,7 millions d’euros à l’exercice précédent. Mais le bénéfice brut est en progression, avec 132,9 millions d’euros contre 110,1 millions d’euros.

L’entreprise n’a pas modifié ses prévisions pour l’année entière et table sur une augmentation de sa valeur nette marchande de 25 %, avec des revenus d’environ 1,5 milliard d’euros hors effets de change. L’EBITDA ajusté devrait légèrement augmenter.

Les deux PDG, Christoph Barchewitz et Patrick Schmidt, déclarent : "Alors que le e-commerce continue à progresser, nous avons pu observer comment les clients réagissent sur quatre marchés très différents. Nous comptons 1,5 million de nouveaux clients et réalisons nos meilleures performances sur des marchés qui ne sont plus affectés par des restrictions sanitaires, et nous pensons être tout à fait capables d’atteindre notre objectif de 10 milliards d’euros de valeur nette marchande".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com