×
Publicités

Global Fashion Group réalise un deuxième trimestre satisfaisant et amorce sa reprise

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
15 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Global Fashion Group a publié vendredi des chiffres préliminaires pour le deuxième trimestre. Il s’agira de son second trimestre rentable sur une base d’EBITDA ajustée et sa trésorerie revient dans le vert.


The Iconic


Ces bons résultats sont la conséquence d’une "importante reprise de la demande des clients depuis fin avril et d’une bonne stratégie de l’entreprise en réponse à la pandémie de Covid-19", analyse le groupe. Si les prévisions se confirment, le deuxième trimestre devrait être clôturé avec une valeur nette de marchandises en hausse d’environ 20 % hors effets de change. En dépit de l’impact de la pandémie en avril, l’entreprise a séduit plus de deux millions de nouveaux clients.

Global Fashion Group se cache derrière les boutiques The Iconic, Zalora, Dafiti et La Moda en Asie-Pacifique, Amérique Latine et Europe de l’Est. En plus de ses marques propres, la société a conclu des accords de partenariat avec Mango, Dorothy Perkins, Lee, Topshop et Guess, entre autres. La rentabilité améliorée de son EBITDA ajusté sera probablement due à des marges brutes plus importantes et à "une bien plus grande efficacité de la stratégie marketing".

D’après la société, l’action de Marketplace est aussi en hausse de plus de 30 %, contre 19 % au deuxième trimestre 2019. La valeur nette de marchandises de Marketplace est quant à elle en hausse de 90 %, "grâce à une refonte des catégories et une part plus importante des produits Markeplace".

Le groupe va aussi réussir à générer d’importantes réserves de trésorerie grâce à l’amélioration de sa rentabilité et au contrôle strict de son capital et de ses dépenses. Au 30 juin, ce chiffre devrait se situer à 260 millions d’euros, contre 50 millions d’euros fin mars.

Les deux co-PDG Christoph Barchewitz et Patrick Schmidt expliquent : "Ces bonnes performances financières sont le résultat direct de la souplesse et de la flexibilité des équipes de GFG dans le monde. Au cours des derniers mois, l’acquisition de clients, la croissance des actions Markeplace et les relations avec les marques se sont accélérées. C’est ainsi que nous continuons de déployer nos priorités stratégiques en essayant de capter les opportunités de e-commerce mode et lifestyle de nos marchés."

Ils ajoutent que la société a constaté "une forte reprise des ventes depuis fin avril", avec une hausse des commandes de plus de 30 % depuis début mai en comparaison de la même période l’an dernier. Cela a été rendu possible par "des résultats satisfaisants dans le Commonwealth et en Amérique Latine, tandis que l’Asie-Pacifique a été ralentie par la conjoncture peu favorable en Australie."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com