×
5 997
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Lyon H/F
CDI · LYON
CITY ONE
Cost Controller H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock Levis H/F (20h) - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
LEVI STRAUSS & CO
Responsable de Stock Levis H/F - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
HERMIONE RETAIL AFFILIÉ GALERIES LAFAYETTE
Responsable Maitrise d'Ouvrage en Immobilier Commercial (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock Levis H/F (35h) - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
BA&SH
Chef d'Équipe Quai F/H
CDI · LOUVRES
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Supply Chain - Textile - Toulouse (H/F)
CDI · TOULOUSE
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Technique (Nation) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
MODELOR
Responsable Stock Matieres H/F (2)
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI – Contrôleur de Gestion France & Benelux (H/F) – Paris
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Responsable de Production/Achats Prêt-À-Porter
CDI · PARIS
TOD'S
Responsable Maintenance Boutiques Zone Europe F/H
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable Des Operations Programmatique 1 Performance Marketing (H/F)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CONFIDENTIEL
Chef de Groupe Enseigne Maison (H/F)
CDI · GONESSE
CONFIDENTIEL
Responsable Produits Maison (H/F)
CDI · GONESSE
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet H/F
CDI · CACHAN
MAJE
Directeur(Trice) Collection Accessoires H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
25 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Greenpeace dénonce la présence de produits chimiques dangereux dans des vêtements Shein

Publié le
25 nov. 2022

L'ONG Greenpeace a accusé mercredi le géant chinois du textile Shein de violer la réglementation européenne en utilisant dans ses produits des substances chimiques dangereuses pour la santé et l'environnement.


Un produit Shein testé par Greenpeace - Greenpeace


Une analyse diligentée par Greenpeace Allemagne et dont les résultats ont été publiés le 23 novembre indique que sept des 47 produits textiles Shein testés (soit 15%) contiennent des substances chimiques à des limites supérieures à celles autorisées au niveau européen.

Cinq de ces produits dépassaient les limites de concentration chimique de plus de 100%, tandis que 15 contenaient des substances à des niveaux préoccupants, c'est-à-dire supérieurs au niveau de certification Oeko Tex de 32% selon l'ONG.

Les articles - vêtements et chaussures pour hommes, femmes, enfants et bébés - ont été achetés sur les sites web de Shein en Espagne, en Allemagne, en Autriche, en Italie et en Suisse, ainsi que dans un magasin à Munich. L'analyse relève en particulier que des phtalates sont présents à des niveaux très élevés dans les chaussures, ainsi que le formaldéhyde dans des vêtements pour enfants.


Des chaussures Shein testées par Greenpeace - Shein



¨Pour Greenpeace cela démontre "l'attitude négligente de Shein à l'égard des risques pour l'environnement et la santé humaine liés à l'utilisation de produits chimiques dangereux lorsqu'ils entrent en conflit avec son propre profit économique".

Shein se défend des accusations de Greenpeace. La marque avance ainsi que " la sécurité des produits est très importante pour Shein? Nos fournisseurs doivent se conformer à des contrôles que nous mettons en place et aux normes en vigueur. Cela comprend un contrôle des produits chimiques qui doivent être conformes au règlement européen Reach, ainsi que CPSIA, CPSA et CA35 pour ce qui concerne les Etats Unis. Nous travaillons étroitement avec des organismes de contrôle indépendants tels qu’Intertek, SGS, BV et TUV pour effectuer régulièrement des tests et assurer la conformité des produits des fournisseurs aux normes de sécurité". La société chinoise avance qu'en 2021, les différentes agences ont réalisé plus de 300 000 tests sur ses produits. ."Dès qu’une anomalie est détectée sur un produit, il est immédiatement retiré du site afin qu’une enquête soit menée. S’il s’avère être non-conforme, des mesures sont prises auprès du fournisseur.Nous pouvons également confirmer, sur la base des informations fournies par Greenpeace, que les produits mentionnés ont été immédiatement retirés de la vente".

Une réponse qui ne convainc pas l'association de défense de l'environnement. Selon Greenpeace, ces produits chimiques dangereux font partie du modèle d'ultra fast-fashion de la société basée à Nanjing. L'ONG accuse le géant du textile de mettre en danger non seulement la santé des consommateurs, mais aussi celle des travailleurs et des fournisseurs dans ses usines.

"Greenpeace demande à l'Union européenne d'appliquer ses lois sur les produits chimiques dangereux - qui sont une condition de base pour parvenir à une économie textile circulaire et à la fin de la fast fashion, comme le prévoit la stratégie textile de l'UE", a déclaré Viola Wohlgemuth, chargée de campagne sur les produits toxiques et l'économie circulaire à Greenpeace Allemagne. "Mais les propositions de l'UE doivent également s'attaquer au système inhumain d'exploitation et de destruction de l' ultra fast-fashion qui ne devrait avoir sa place dans aucune industrie du XXIe siècle, en tenant les entreprises pleinement responsables de l'exploitation environnementale et sociale dans leurs chaînes d'approvisionnement et des impacts des déchets de la mode. Il est également urgent de s'attaquer à ce problème par le biais d'un traité mondial, similaire au traité sur les plastiques récemment adopté par l'UNEA et actuellement en cours de discussion, afin de faire face enfin à l'empreinte géante de la mode".

Shein est devenu l'un des géants mondiaux de la mode, concurrençant les historiques H&M et Inditex.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com