×
Publicités

Grève : des mesures d’aides annoncées pour le tourisme et le commerce en Île-de-France

Publié le
today 12 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Face aux constatations de recul de l'activité pendant la première semaine de grève, et aux inquiétudes des commerçants et professionnels du tourisme franciliens quant à la poursuite du mouvement, retour à la case "Gilets Jaunes" pour Bercy. Le gouvernement a en effet décidé de réactiver le dispositif spécial et les mesures d'aides déjà utilisées depuis décembre 2018, afin de soutenir les entreprises du secteur du tourisme et du commerce en Île-de-France, a annoncé le ministère de l'Économie mercredi à l'issue d'une réunion avec des fédérations professionnelles.


La baisse de fréquentation a touché également les quartiers touristiques de Paris depuis le 5 décembre - AFP/Jacques Demarthon


Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, et la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher ont reçu à Bercy les organisations professionnelles pour un "premier bilan" de l'impact de la mobilisation contre la réforme des retraites qui a débuté il y a une semaine.

Au terme de cette réunion, ils ont annoncé que les entreprises de l'hôtellerie-restauration, durement touchées par la grève, seraient prioritaires pour l'étude des demandes d'aide, mais que celles-ci étaient bel et bien ouvertes également au secteur du commerce et de l'artisanat de la région Île-de-France, la plus concernée par l'impact des grèves des transports.

Sont ainsi réactivés les dispositifs d'étalement ou de report de paiement des charges fiscales et sociales, les mesures de chômage partiel et éventuellement d'autorisation d'ouverture le dimanche, a indiqué le ministère de l'Économie dans un communiqué. Le commerce est déjà largement bénéficiaire des dispositifs d'ouvertures du dimanche spéciales pendant les week-ends précédant les fêtes, notamment à Paris, mais les demandes pourront porter sur l'ensemble de la région Île-de-France.

Surtout, si les perturbations liées à la grève reconductible se poursuivent - ce qui semble se dessiner - un porte-parole du Ministère indique à FashionNetwork.com que des autorisations d'ouverture du dimanche pourraient être données aux commerces franciliens pour la période d'après Noël, soit éventuellement le 29 décembre, et les 5, 12, 19 et 26 janvier, couvrant ainsi la périodes des soldes d'hiver qui débuteront le mercredi 8 janvier pour durer quatre semaines cette année.

Enfin, le gouvernement a également désigné "un référent de haut niveau" auprès du Directeur général des entreprises, "qui travaillera en lien avec les fédérations et les collectivités locales pour définir les modalités d'information et d'accompagnement pertinentes des entreprises en fonction de l'évolution de la situation dans les prochains jours".

Avant ces décisions ministérielles, la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher s'était inquiétée lundi des conséquences pour le tourisme de la mobilisation contre la réforme des retraites, après un week-end qualifié de "contrasté" pour le commerce à Paris et de "bon" dans d'autres villes.


(Avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com