×
Publicités
Publié le
1 sept. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Grinta veut révolutionner les boutiques des clubs de sport amateur

Publié le
1 sept. 2021

Pour les fondateurs de Grinta, les quelque 250 millions d'adhérents à des clubs de sport collectif en Europe sont autant de clients potentiels. La toute jeune plateforme digitale, initiée fin 2020, propose aux associations sportives de créer leur propre boutique en ligne, avec une sélection de produits pour la pratique ou l'après-sport à leurs couleurs.


Le concept de Grinta - Capture d'écran


Et Grinta séduit. Le concept a attiré le regard d'un millier de clubs en France et en Belgique, mais aussi celui d'investisseurs. Le projet vient de lever 2 millions d'euros en amorçage auprès de Région Sud Investissement, bras armé financier de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Mais Grinta a aussi emmené dans son tour de table la société Inspiring Sport Capital et des business angels comme Daniel Beutler, ancien dirigeant de Capitain Train, mais aussi Guillaume de Monplanet, ancien patron France d'Adidas. Tout deux ont rejoint le comité de conseil de la jeune entreprise. D'autres dirigeants du sport, comme le président du club de football de Lille (Losc) Olivier Létang, et Yannick Nyanga, ancien international de rugby et directeur sportif du Racing 92, ainsi que Philippe Massonnat (ex-dirigeant de Nike Football) ou Christophe Chenut (ex-DG de L'Equipe et de Lacoste) ont aussi investi dans le projet.

Pourquoi? Certainement parce qu'au-delà de proposer une solution commerciale pratique aux clubs, Grinta met en avant un moyen de financement avec une marge pouvant aller jusqu'à 10% sur la vente des produits pour ceux-ci.

Derrière cette approche se trouvent des spécialistes du sport. En 2015, Kevin Fournier (ex-Intersport) et Adrien Gontero (ex-Nike), ralliés par Mickaël Bardes (ex-Adidas), ont initié la société La centrale du sport qui, avec le concept ActforSport, a proposé une nouvelle approche du sponsoring. Pour le projet Grinta, ils ont été rejoints par le directeur technique Mehdi Lahmam (ex-Capitaine Train) afin de développer une marketplace fonctionnelle et intuitive pour les bénévoles des clubs amateurs.

"Nous apportons aux associations sportives une solution e-commerce qui simplifie la mise en place de leur merchandising. Chaque club a la possibilité d’ouvrir de façon autonome sa propre boutique en ligne. Alimentée et enrichie par un large catalogue produits, notre solution permet à chaque association de catalyser tous les achats qu’un licencié pourrait réaliser pour mener à bien sa pratique en club. Le club devient alors le plus local et solidaire des magasins d’articles de sport, pour l’ensemble de sa communauté: athlètes, bénévoles, supporters...Nous fonctionnons sur la base du modèle marketplace. Ce sont donc les vendeurs (marques ou distributeurs) qui fixent leurs conditions, incluant une commission reversée aux clubs, récompense légitime de ce rôle d'influenceur local."


L'équipe de Grinta compte une dizaine de personnes - Grinta


Pour l'heure, la plateforme a noué des relations avec Nike, Adidas, Hummel et Uhlsport et propose des t-shirts, shorts, chaussettes ou vestes et survêtements pour les entraînements et les échauffements.

Grinta entend grandir dans les prochains mois. "C'est un des enjeux de cette étape de financement, détaille le directeur général de la société qui compte déjà une dizaine de personnes. Il nous faut accélérer le développement des connexions avec les marques. Mais plus qu'une question de volumes, il y a de réels enjeux technologiques. Les marques opèrent en ce moment un virage dans leurs pratiques de distribution, impliquant de nouvelles technologies. En ceci, nous voulons être précurseurs pour permettre aux marques de segmenter et cibler des audiences spécifiques, par sport, par géographie dans un modèle de distribution direct-to-consumer (vente directe aux consommateurs, ndlr)."

La start-up se présente en effet comme un acteur du digital délivrant des solutions logistiques adaptées à son marché. Grinta revendique l'automatisation de plusieurs étapes qui incombaient aux marques et aux vendeurs de produits comme la récolte et le traitement des commandes mais aussi leur personnalisation. Grinta entend notamment s'appuyer sur une solution baptisée "Fulfilled and customized", qui doit prendre en charge les étapes logistiques et de personnalisation de l'offre. Sur le modèle des marketplaces, les marques reversent ensuite une commission sur les ventes réalisées via Grinta.


La plateforme entend se connecter aux réseaux sociaux des clubs pour leur permettre de présenter leurs produits - Grinta


"Les marques ou vendeurs réservent un stock dédié au sein de notre solution logistique, qui nous permet de proposer un niveau de service unique en termes de délais de livraison, de disponibilité des produits face à un marché habitué des ruptures de stock et sur la qualité de personnalisation. Pour ceci, nous collaborons avec un expert de la logistique e-commerce", Happy Colis, explique Michaël Bardes.

Après avoir fait ses premières armes en France et Belgique, la plateforme entend se déployer dans toute l'Europe et estime que son marché se compose d'environ un million de structures et associations sportives. 

Au-delà de la création d'une boutique en ligne pour les clubs, Grinta prévoit d'apporter à ceux-ci des arguments commerciaux nouveaux: "Dans une vision d'un e-commerce qui devient social, nous construisons Grinta afin que les boutiques des clubs soient visibles là où les clubs sont déjà. Facebook par exemple, mais aussi sur l'application du club qui gère la convocation au match, sur la solution de gestion comptable du club et de licences du club, sur les réseaux sociaux du club."

Avec des Européens qui se sont largement mis au sport pendant les confinements et semblent attirés par les sports collectifs en cette rentrée sportive, les opportunités de Grinta semblent en effet nombreuses.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com