×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
10 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gucci défilera à Los Angeles en novembre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
10 mai 2021

La prochaine présentation de Gucci aura lieu à Los Angeles. La griffe florentine n’a pas défilé aux États-Unis depuis six ans.


Los Angeles - Photo: Shutterstock - Foto: Shutterstock


À l’occasion du centenaire de la marque, son directeur créatif Alessandro Michele a décidé de présenter le prochain défilé de Gucci à Los Angeles. Il aura lieu mercredi 3 novembre, d’après les informations dévoilées lundi par la maison. L’événement aura lieu en même temps que le 10e gala LACMA Art+Film, programmé pour le 6 novembre et fondé et sponsorisé par Gucci.
 
En 2015, Alessandro Michele avait présenté sa première collection croisière pour Gucci à New York, à la Fondation Dia-Art. Ce passage à la côte ouest montre l’importance de Los Angeles pour Alessandro Michele et pour Gucci: "Los Angeles [est] une ville qui continue de lui offrir une source constante d’inspiration et qui a joué un rôle significatif dans l’histoire séculaire de Gucci", explique la maison dans un communiqué.

Elle a par ailleurs souligné que les synergies avec LACMA s’inscrivent dans le cadre d’une "série d’événements et de surprises pour [son] centenaire".
 
Le mois dernier, Alessandro Michele a célébré les 100 ans de la marque avec un impressionnant  défilé vidéo intitulé Aria, émaillé de clins d’œils et de références visuelles à son fondateur. Un nouveau partenariat avec Balenciaga était aussi dévoilé. Les deux marques font partie du conglomérat de luxe français Kering.

 


À l’origine, le dernier défilé croisière de Gucci aurait dû avoir lieu à San Francisco en mai 2020, mais c’était sans compter sur la pandémie.
 
Alessandro Michele aime par-dessus tout organiser les défilés de Gucci dans des lieux chargés d’histoire et des centres d’art reconnus. Né à Rome, le créateur a emmené Gucci dans les cloîtres de l’Abbaye de Westminster pour un événement digne d’une Elizabeth I star du rock, à la galerie Palatine à Florence, aux musées Capitoline de Rome et sur la promenade des Alyscamps à Arles.
 
Mais en avril 2020, Alessandro Michele a annoncé sur Instagram son intention de se retirer du calendrier officiel milanais pour le moment.
 
"Je vais abandonner le rituel éculé de la saisonnalité et des défilés pour trouver une nouvelle cadence, plus proche de ma forme d’expression. Nous nous retrouverons deux fois par an pour partager les chapitres d’une nouvelle histoire. Ces chapitres irréguliers, joyeux et complètement libres se joueront des règles et mêleront les genres, faisant la part belle aux nouveaux espaces, aux codes linguistiques et aux plateformes de communication", expliquait-il, créant immédiatement une tempête de réactions.
 
Cette décision a fait de Gucci la deuxième maison du groupe Kering à décider de se retirer du calendrier officiel des défilés à Milan et Paris au vu de la crise sanitaire mondiale. Saint Laurent avait ouvert la voie: le principal label français du groupe du luxe n’a pas défilé à Paris depuis plusieurs saisons.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com