Gucci : une nouvelle organisation exécutive qui pousse Micaela Le Divelec vers la sortie

Après presque vingt années dans la maison, Micaela Le Divelec quitte Gucci. Celle qui avait occupé diverses fonctions, dont celui de directrice financière, et depuis 2015, celui de vice-présidente et de « chief consumer officer », supervisant l'ensemble des réseaux de vente (retail, wholesale et digital), s'apprête à clore cette longue collaboration. Marco Bizzarri, le PDG de la griffe, a annoncé ce mardi le départ de sa numéro 2 du fait d'une réorganisation exécutive interne.


Campagne printemps-été 2018 - Gucci

Alors qu'elle a connu une année 2017 extraordinaire, avec un chiffre d'affaires de 6,21 milliards d'euros, en hausse de 41,9 % (!), la griffe décide en effet de remettre à plat sa structure dirigeante au profit d'un quatuor qui soutiendra Marco Bizzarri.

« Au cours des trois dernières années, nous avons cherché à briser les règles historiques de l'industrie de la mode, en construisant notre succès sur des valeurs bien définies et une culture d'entreprise centrée sur les gens, la créativité et l'innovation, encourageant nos équipes à tous les niveaux à défier le statu quo », a-t-il expliqué. « Nous sommes bien sûr satisfaits des résultats obtenus jusqu'à présent, mais je crois qu'il est maintenant temps d'évoluer vers une structure encore plus agile, soutenue par une culture d'entreprise qui nous permet d'anticiper les besoins du marché nos clients, tout en accélérant le processus de prise de décision à tous les niveaux de l'organisation », a conclu Marco Bizzarri dans un communiqué. 

Pour cela, à compter du 1er mars, Gucci s'appuiera sur quatre piliers exécutifs, qui rapporteront tous au PDG : une branche « Merchandising & Global Markets », conduite dans la continuité par Jacopo Venturini ; un département « Indirect Channels, Outlet and Travel Retail », confié à Piero Braga, qui arrive de la division Montres de la marque ; une division « Brand & Customer Engagement » qui revient à celui qui était jusque-là directeur marketing, Robert Triefus ; et enfin un pôle « Digital Business & Innovation », placé entre les mains de Nicolas Oudinot, jusqu'alors en charge des initiatives stratégiques et du développement.

Quatre hommes qui soutiendront donc Marco Bizzarri dans sa mission de poursuite de l'expansion de la marque, portée par le renouveau créatif initié par Alessandro Michele. L'objectif fixé par la maison avec cette nouvelle organisation : « Renforcer et d'approfondir la relation de la marque avec ses clients, en établissant et entretenant une conversation constante et personnalisée sur tous les canaux et en renforçant l'engagement émotionnel avec eux, en tirant parti des technologies émergentes ».

Une nouvelle page de l'histoire de Gucci qui s'ouvre après un redressement des ventes impressionnant en un temps record, mais aussi après des polémiques nées notamment d'une enquête italienne pour soupçons d'évasion fiscale qui ternissent le tableau, malgré les dénégations du groupe Kering.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER