Guess : Paul Marciano accusé de harcèlement par une ancienne égérie

Le mannequin Kate Upton a accusé le cofondateur de la marque Guess, Paul Marciano, de harceler sexuellement des femmes. La mannequin de 25 ans n'a pas cité un incident spécifique dans sa critique mercredi du cofondateur et directeur créatif de la marque, qui a 65 ans.

Kate Upton - AFP / KEVORK DJANSEZIAN

Kate Upton, qui était autrefois le visage de Guess, est devenue la dernière star à ajouter sa voix à la campagne mondiale #MeToo contre l'inconduite sexuelle, qui a débuté à la suite des accusations contre le magnat hollywoodien Harvey Weinstein.

« Il est décevant qu'une marque aussi emblématique pour les femmes (Guess) permette encore à Paul Marciano d'exercer comme directeur artistique #metoo », a écrit Kate Upton sur Twitter.

Elle a répété cela sur Instagram et a ajouté : « Il ne devrait pas être autorisé à utiliser son pouvoir dans l'industrie pour harceler sexuellement et émotionnellement les femmes #metoo ».

Elle est devenue l'égérie de Guess en 2011. La sortie du mannequin sur les réseaux sociaux lui a valu des soutiens et des critiques. Mais du côté de Guess, la sanction est venue de la Bourse : le cours de l'action de la marque chutait de près de 15 % à 15h (heure de New York). le groupe n'ayant alors pas émis de communiqué pour réagir. Paul Marciano aurait néanmoins démenti les accusations de Kate Upton auprès du site américain TMZ.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDenimPeopleBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER