Guess boucle 2018 avec une hausse de ses ventes de plus de 10 %

Guess Inc. a publié mercredi ses résultats du quatrième trimestre. Son chiffre d'affaires a progressé de 5,7 %, à 837,1 millions de dollars (734,35 millions d’euros), contre 792,2 millions de dollars (694,96 millions d’euros) à la même période l’an passé. Les experts avaient tablé sur 831 millions de dollars (729 millions d’euros) pour la période, selon les données de Wall Street.


Les bénéfices de Guess sont inférieurs aux prévisions des experts - Facebook: Guess

La marque basée à Los Angeles a réalisé un bénéfice net de 23,2 millions de dollars (20,35 millions d’euros) au quatrième trimestre, contre 1 million de dollars (880 000 euros) seulement il y a un an. Les bénéfices sont en deçà des prévisions des analystes. En conséquence, l’action Guess chute de 13,5 % à 19,10 dollars (16,76 euros) après la clôture de la Bourse de Wall Street.
 
Les recettes du retail sur les deux continents américains accusent une baisse de 0,7 %, tandis que les ventes en comparable gagnent 6 % et la vente en gros 19,2 % au cours du trimestre. En Europe, les ventes grimpent de 4,1 %, mais stagnent en comparable. L’Asie est le marché le plus dynamique avec des recettes en hausse de 21,7 % et des ventes en comparable en croissance de 13 % au cours du trimestre.
 
Progression à deux chiffres sur l'année

Pour l’année fiscale clôturée le 2 février 2019, Guess voit son chiffre d'affaires augmenter de 10,4 %, à 2,61 milliards de dollars (2,29 milliards d’euros), contre 2,36 milliards de dollars (2,07 milliards d’euros) l’année précédente.
 
Par région, les recettes de la vente au détail sur les deux continents américains perdent 1 % en dollars, tandis que les ventes en comparable (e-commerce compris) gagnent 4 %. La vente en gros est plus dynamique avec des revenus en hausse de 13,6 %.
 
En Europe, les ventes gagnent 14,4 % (5 % en comparable). En Asie, les revenus bondissent de 25,7 % et les ventes en comparable gagnent 15 %, affirme le groupe.

Le bénéfice net pour l’année passe à 14,1 millions de dollars (12,37 millions d’euros), contre des pertes nettes de 7,9 millions de dollars (6,93 millions de dollars) l’an dernier.

Guess a annoncé en janvier avoir recruté Carlos Alberini en tant que nouveau PDG en remplacement de Victor Herrero. Carlos Alberini a été président et directeur exécutif de Guess de 2000 à 2010, mais a ensuite quitté l’entreprise pour prendre un poste de co-PDG chez Restoration Hardware, où il est resté jusqu’en 2014. Il a ensuite pris la tête de Lucky Brand.

Dans un communiqué de presse, le PDG fraîchement nommé s’est dit « ravi d’être de retour chez Guess », tout en rappelant que l’entreprise avait encore de la marge de croissance et nécessitait des changements de stratégie.
 
« Dans les prochaines semaines, je vais travailler avec nos équipes pour développer une vision stratégique et un plan de mise en œuvre. Je vais appliquer des principes essentiels pour créer de la valeur pour nos actionnaires : une grande rigueur dans la distribution et la gestion de capital, une approche prudente du développement et de la distribution de nos produits, une vision globale pour dynamiser et soutenir nos activités à l’international de façon plus efficace et enfin, une approche centrée sur le client », résume Carlos Alberini.

Pour l’année fiscale qui court jusqu'au 1er février 2020, la société table sur une croissance de ses ventes de 4 à 5 %. Elle s'attend à une hausse de 2,5 à 3,5 % sur le premier trimestre.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDenimBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER