×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Guess fait face à une baisse de plus de 40% de son activité

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 sept. 2020

La marque californienne Guess, basée à Los Angeles, a annoncé mercredi avoir subi une baisse de 41,7% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre. La pandémie de Covid-19 continue de grever l’activité de la griffe américaine.


Tous les canaux de distribution de Guess enregistrent des chiffres en baisse en raison de la pandémie de coronavirus - Instagram: @guess


Au deuxième trimestre clos le 1er août 2020, la société a engrangé des ventes de 398,5 millions de dollars (337,12 millions d’euros), contre 683,2 millions de dollars (577,97 millions d’euros) à la même période l’an dernier. Hors effets de change, la baisse  est de 41,2%.
 
Tous les canaux de distribution de Guess sont concernés : sur le continent américain, les revenus issus de la vente au détail ont baissé de 44,7%, tandis que le wholesale a perdu 51,6%. Les ventes de la société en Europe et en Asie ont respectivement chuté de 39,5% et 39,7%, tandis que les revenus issus des licences perdaient 34,5%.

Les boutiques Guess ont fermé en mars en raison de la crise sanitaire et ont commencé à rouvrir au deuxième trimestre. En moyenne, 95% des boutiques physiques du label sont maintenant rouvertes et elles n’ont été fermées que pendant environ 30% du deuxième trimestre. L’enseigne compte 1.084 boutiques détenues en propre dans le monde, ainsi que 538 établissements opérés par des partenaires et des distributeurs.
 
Guess a par ailleurs subi une perte nette trimestrielle de 20,4 millions de dollars (17,26 millions d’euros) ou 0,31 dollar (0,26 euro) par action diluée, contre un bénéfice de 25,3 millions de dollars (21,4 millions d’euros) ou 0,35 dollar (0,30 euro) par action diluée à la même période l’an dernier.
 
"La crise du Covid-19 a continué d’affecter notre activité au deuxième trimestre", regrette le PDG de Guess, Carlos Alberini, dans un communiqué. "Nous sommes restés concentrés sur la gestion de ce que nous pouvons contrôler, comme la réduction des charges, l’optimisation de notre inventaire et l’utilisation de capital. Je crois que nos efforts ont payé, car nos pertes ont été limitées malgré une baisse de 42 % de nos revenus."
 
Pour le premier semestre de l’année fiscale, Guess a réalisé un chiffre d'affaires de 658,8 millions de dollars (557,33 millions d’euros), en baisse de 46%, ou 45,1% à taux de change constants, contre 1,22 milliard de dollars (1,03 milliard d’euros) à la même période l’an dernier.
 
Sur le continent américain, les revenus issus du retail ont plongé de 50,8%, tandis que la vente en gros dévissait de 47,6%. En Europe, la baisse a été de 43,3%, et de 46,2% en Asie. Les revenus issus des licences se sont contractés de 32,9%.
 
La perte nette au premier semestre atteint 178 millions de dollars (150,58 millions d’euros) soit 2,72 dollars (2,30 euros) par action diluée, contre un bénéfice de 3,9 millions de dollars (3,3 millions d’euros) ou 0,05 dollar (0,042 euro) par action diluée l’an dernier.
 
En raison de l’incertitude actuelle concernant l’évolution de la pandémie de Covid-19, Guess a préféré s’abstenir de publier des prévisions financières pour le troisième trimestre ou pour l’année fiscale entière.
 
Cependant, Carlos Alberini ne s’est pas départi de son optimisme en évoquant l’avenir de la compagnie. "Nous sommes bien positionnés pour le deuxième semestre. Je suis très content de notre offre de produits et de notre stratégie marketing pour les fêtes", a-t-il affirmé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com