×
Publicités
Publié le
25 avr. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Guess: les frères Marciano conservent leurs sièges au conseil d'administration

Publié le
25 avr. 2022

Vendredi, l'assemblée générale des actionnaires de Guess a vu Paul et Maurice Marciano confirmés au sein du conseil d'administration du groupe américain. Une victoire pour les frères qui sont à la tête du groupe fondé au début des années 1980 à Los Angeles.


Paul Marciano dans un film promotionnel de Guess en 2021 - Capture d'écran Guess/Youtube


Alors que ses ventes étaient reparties à la hausse l'an dernier, le groupe Guess a vécu une assemblée générale atypique. Dans l'univers feutré des conseils d'administration, où les couteaux restent souvent cachés sous les costumes trois-pièces, les arsenaux étaient clairement en vue depuis des semaines pour le groupe californien. 

Depuis des semaines, les frères Paul et Maurice Marciano sont sous le feu des critiques du fonds Legion Partners, qui a appelé les actionnaires à voter contre leur reconduction au conseil d'administration du groupe. Le fonds, qui possède 2,5% des actions du groupe de Los Angeles, estimait notamment que les accusations de harcèlement et d'agression sexuels concernant Paul Marciano, le directeur créatif de Guess, représentaient un risque réputationnel élevé pour le groupe. Et que son frère Maurice était également concerné pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires à l'éclaircissement de cette situation. 

Des attaques prises au sérieux par la direction du groupe qui a envoyé dès le 12 avril une communication aux actionnaires les incitant à confirmer les frères Marciano, ainsi qu'Anthony Chidoni et Cynthia Livingston, au conseil d'administration du groupe. Le message réfutait les accusations de Legion Partners, l'accusant de vouloir déstabiliser le groupe. Et expliquait que "Guess a abordé ces questions à plusieurs reprises et continuera à en discuter de celles-ci à l'avenir, de manière appropriée avec les actionnaires de Guess".

Preuve que la pression était grande sur Paul et Maurice Marciano, ils ont du également faire face à une salve de la part de Georges Marciano, en froid avec ses frères depuis qu'il a cédé ses parts du groupe en 1993. Aujourd'hui actif dans l'hôtellerie à Montréal, celui qui se présente comme l'initiateur du label Guess, s'est fendu d'un communiqué le 14 avril, soit une semaine avant l'AG de Guess, pour dénoncer sa disparition dans l'histoire officielle de la création de la marque, dans les communications de ses frères. Le calendrier ne semblait pas anodin et la communication de Georges Marciano se concluait par un cinglant "L'histoire a les yeux rivés sur nous: on se souviendra des menteurs comme des menteurs, voire pire. L'histoire de Guess est une grande histoire, et elle mérite la vérité et le respect".

Vendredi dernier, à Los Angeles, le terrain apparaissait donc assez instable pour les deux derniers frères Marciano présents au conseil d'administration (Armand avait quitté le groupe en 2003). Les actionnaires ont cependant bien reconduit Paul et Maurice Marciano au conseil d'administration du groupe.

L'ensemble des propositions ont été validées par les votants et la direction du groupe a souligné sa satisfaction dans un communiqué. "Le conseil d'administration et l'équipe de direction restent concentrés sur la poursuite de l'élan de Guess, l'exécution de notre stratégie de transformation, la croissance à long terme et la création de valeur. Nous continuerons à nous engager avec nos actionnaires, et nous restons fermes dans notre engagement à agir dans le meilleur intérêt de la société et de tous les actionnaires de Guess. Le Conseil d'administration prend ses devoirs fiduciaires très au sérieux, croit en la procédure régulière et continuera à prendre ses décisions sur la base de faits concrets".

Legion Partners a réagi directement à cette déclaration, mettant en avant que les Marciano n'ont pas reçu le soutien des petits actionnaires. "Le fait qu'environ 83% des actionnaires non initiés qui ont voté se sont prononcés contre le maintien de Paul Marciano au conseil d'administration de Guess en dit long. Paul Marciano a peut-être gagné de justesse l'assemblée annuelle d'aujourd'hui, mais il ne peut pas se cacher des risques persistants de réputation et de valorisation que sa présence continue fait courir à Guess. Il est inconcevable et profondément troublant que dans le monde d'aujourd'hui quelqu'un comme Paul Marciano puisse rester dans un rôle de cadre supérieur malgré plus d'une douzaine d'allégations de harcèlement sexuel contre lui. Il est également décevant que le frère de Paul, Maurice, ait, à notre avis, contribué à perpétuer le statu quo".

La bataille ne semble donc pas terminée.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com