×
Publicités

Guillaume Darrousez prend la barre de Petit Bateau

Publié le
17 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Rocher a finalement opté pour la solution interne. Sans président depuis six mois et le départ de Patrick Pergament, Petit Bateau connaît le nom de son futur président. La marque française fondée en 1893, qui appartient au groupe Rocher depuis 1988, accueillera le 6 juillet Guillaume Darrousez à sa tête.


Guillaume Darrousez - Petit Bateau



Le dirigeant a rejoint le groupe Rocher en 2015 et est depuis 2018 le directeur général d'Yves Rocher International.

Guillaume Darrousez est un spécialiste de la distribution. Après un début de carrière dans le conseil au sein du Boston Consulting Group, il évolue depuis 20 ans dans les grandes enseignes françaises, que ce soit au sein du groupe Kingfisher, avec des enseignes comme But ou Castorama mais aussi Darty chez qui il prend la tête de darty.com et initie le click&collect en 2007.

Son premier contact de dirigeant avec l'univers de la mode se fait en 2008 quand il rejoint le groupe Kering (PPR à l'époque), pour prendre en charge la direction marketing et e-commerce de La Redoute. En 2011, il prend la direction générale de Cyrillus Vertbaudet Group. Il reste deux ans, puis change de secteur en devenant patron de GrandVision (Grand Optical, Mas...).

Aujourd'hui, il glisse dans le communiqué de Petit Bateau que "dans un environnement difficile de post Covid, il est stratégique pour Petit Bateau d’accélérer son engagement environnemental, sa digitalisation et son internationalisation en capitalisant encore plus fortement sur son ADN de marque".

Son expertise du développement international sera sans conteste un atout à la barre de Petit Bateau. La marque, qui réalisait en 2018 un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros, revendique actuellement près de la moitié de son chiffre d'affaires réalisé à l'international avec un réseau de plus de 400 boutiques au global. La marque, qui habille les enfants, mais aussi pour environ 20 % de son offre, l'adulte, réalise aussi de belles performances en digital. L'e-commerce pèse déjà 15 % de ses ventes. À en croire les premières phrases de son nouveau patron, cette part est amenée à croître.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com