×
Publicités

Gunther, la griffe repérée par Offset, défilera en off à Paris en janvier 2020

Publié le
17 déc. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A 25 ans, Naomi Gunther fait partie des espoirs français à suivre. Formée en art à l'Atelier de Sèvres à Paris et diplômée de la Parsons School à New York avec pour spécialité la mode masculine, la jeune femme, influencée par le travail de Martin Margiela et Raf Simons, lance sa marque Gunther fin 2018.


Gunther


"Pendant quatre ans, New York a façonné mon regard sur la mode masculine, explique-t-elle, l’audace et la créativité des hommes qui vivent dans cette ville sont bien plus fortes qu'à Paris, et cela a été une révélation pour moi. Une attitude chic et décontractée que j’ai voulu ramener en France, un style inspiré de la rue comme de mes voyages."
 
Positionnée luxe contemporain, la marque Gunther mise pour sa première collection sur les tissus recyclés issus de grandes maisons de couture. "Avec mon associé Gabin Ducourant, diplômé d’HEC, nous avons commencé avec une petite production, puis réalisé un travail précis sur des matières nouvelles : des pulls produits à partir de bouteilles en plastique recyclées, des mailles tricotées en fil de bambou, le tout combiné à un vrai parti pris stylistique."

Mise sous le feu des projecteurs par le rappeur Offset, qui choisit la marque Gunther lors de la Fashion Week homme de janvier 2019, la créatrice voit ses premières commandes affluer. "Tout s’est accéléré à partir de là. Les premières commandes sont venues de toute l’Europe, explique Naomi Gunther, et nous nous sommes retrouvés en pop-up quelques semaines plus tard au concept-store Axel Arigato à Londres, une nouvelle visibilité pour nous et l'occasion de rencontrer nos clients."


Gunther


Pour sa troisième collection qu’elle présentera lors d’un défilé à Paris le 18 janvier prochain (à l’Hôtel National des Arts et Métiers) pendant la Fashion Week masculine, la créatrice s’est inspirée du vestiaire après-ski et de la nostalgie des vacances à la montagne. "Une collection à l'esprit décontracté et chic, précise la créatrice, avec un univers très texturé, riche en volumes et références urbaines, aux couleurs chaudes et aux matières fortes comme la laine recyclée, et des pièces tricotées à la main. L’ensemble est accompagné de nombreux accessoires, chapeaux et sacs."
 
Produit entièrement à Paris depuis ses débuts, le dressing Gunther est aujourd’hui distribué dans quatre points de vente en France, notamment au sein du concept-store Archive 18-20 à Paris et de Harlem Concept Store à Dijon, mais aussi chez The Garment Dept à Copenhague ou encore via l’e-shop de la marque. 
 
"Avec le défilé de janvier et les pop-up qui suivront, nous espérons nous faire connaître davantage, entrer dans les multimarques pointus, augmenter nos points de distribution, et, qui sait, séduire le marché asiatique que nous ciblons", détaille Naomi Gunther.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com