×
6 839
Fashion Jobs
HERMES
CDI- Gestionnaire de Stock Chaussure H/F
CDI · PANTIN
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
15 déc. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Guram Gvasalia nommé directeur de la création de Vetements

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
15 déc. 2021

Passage de relais chez Vetements: le label d'avant-garde a nommé Guram Gvasalia au poste de directeur de la création, où il remplacera son frère Demna.


Guram Gvasalia

 
"Chaque chose en son temps. Il est temps pour moi de tout révéler ! Depuis la collection Automne-Hiver 2022/23, j'ai pris en charge la marque et j'ai décidé de prendre la direction de la création de la maison", explique Guram Gvasalia dans un communiqué plein d'émotion.

L'annonce a de quoi surprendre, car Demna lui-même a revendiqué la création de la dernière collection de Vetements, dévoilée en ligne dans la soirée du 25 novembre. Présentée sous la forme d'un lookbook numérique, la collection s'inspirait des milliardaires du bitcoin, représentés devant un fond de billets verts sur lesquels on pouvait lire "One Million Dollar".

"Ces dernières années, nombreux sont ceux qui ont tenté de prendre à Vetements ce qui a toujours appartenu à Vetements. Pour protéger notre travail acharné, les codes et l'ADN de Vetements, j'ai compris ce qu'il me restait à faire", poursuit Guram Gvasalia.

Les deux frères — Demna en tant que designer et Guram en tant que PDG — ont lancé le collectif Vetements à Paris en 2014, en présentant leurs premières collections dans des clubs gays ou des églises. La marque a attiré l'attention mondiale presque du jour au lendemain, pour son savant mélange de style urbain, de volumes exagérés et d'excentricité. Porté par la célébrité et l'influence foudroyantes de Vetements, Demna a été nommé directeur créatif de Balenciaga en 2015.
  
Originaire de Soukhoumi, la capitale de la province géorgienne d'Abkhazie, la famille Gvasalia a été contrainte de quitter le pays dans les années 1990, quand la Russie a fomenté une révolte dans la région, créant un soi-disant État qui n'a jamais été reconnu à l'échelle internationale.

"Vetements est plus qu'une marque pour moi. Son ADN coule dans mes veines. Mais ce n'est pas la seule raison de ma décision. C'est vrai, j'aurais pu le faire en secret, car je suis une personne très réservée. Mais j'ai senti que je devais l'annoncer publiquement, pour tous les enfants qui rêvent de mode mais qui ont trop peur de le dire à leurs parents. Pour tous les enfants qui n'ont pas les moyens de payer de grandes écoles de mode et leurs 50.000 à 100.000 euros de frais de scolarité par an. Ceux qui doivent prendre des jobs alimentaires pour payer leurs factures, tout en apprenant le design en autodidacte le soir. Pour ceux qui viennent de familles défavorisées, qui ont le sentiment qu'ils n'appartiendront jamais à ce monde. C'est mon histoire. Je suis un réfugié. Ma famille a perdu tout ce qu'elle possédait pendant la guerre. Aucun d'entre nous ne parlait de langue étrangère lorsque nous avons pris la fuite. Nous vivions dans des camps de réfugiés", raconte Guram Gvasalia dans son communiqué de presse.

"Étudier dans une école de mode n'a jamais fait partie des options envisageables dans mon parcours scolaire — mes parents n'auraient jamais approuvé. Mon frère était déjà considéré comme un cas désespéré, et j'étais le seul espoir pour nourrir la famille. Mais je veux dire à tous ceux qui lisent ces mots que rien de tout cela ne doit définir ou limiter votre potentiel. Il est important d'avoir des gens dans votre vie qui croient en vous, mais cela ne sert à rien si vous ne croyez pas en vous-même. Votre passé ne vous définit pas. Votre origine ne détermine pas votre destination finale, c'est votre point de départ", ajoute-t-il.


Vetements, Automne-Hiver 2022/23 - Photo: Courtesy of Vetements


Ces deux dernières années, Demna a été souvent absent du studio créatif de Vetements, sans pour autant renoncer officiellement au titre de directeur créatif de la maison.
 
Avant de dessiner sa première collection pour Vetements, Guram a occupé le poste de PDG de la société, transférée de Paris à Zurich, officiellement pour des raisons fiscales. Dans son communiqué, le jeune créateur explique qu'il a passé deux ans à "étudier et apprendre le côté technique — du patronage et de la construction à l'aspect théorique du design."  

Cette décision permettra à son frère, pour le moment bien plus célèbre, de se concentrer sur son emploi principal, celui de directeur créatif de la maison Balenciaga, l'une des marques du groupe de luxe Kering qui contrôle également Gucci et Saint Laurent. 

C'est pourquoi la fin du communiqué de Guram Gvsalia, qui réserve une pique contre les grandes entreprises, a de quoi surprendre.
 
"Les jeunes doivent avoir bien conscience qu'on n'a pas besoin de parents riches ni d'un investisseur, ni de vendre son âme à de grandes sociétés maléfiques — il est possible de réussir par soi-même. C'est votre créativité et votre passion qui vous permettront de transformer votre vie."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com