×
Publicités
Par
AFP
Publié le
24 janv. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

H -2 dans les coulisses du défilé Chanel

Par
AFP
Publié le
24 janv. 2007

PARIS, 24 jan 2007 (AFP) - 9H30. "On dégage la zone de défilé complètement", "everybody stand by" : l'ordre est sans appel, deux heures avant le défilé Chanel débute une répétition.


Modèles de Karl Lagerfeld pour Chanel, lors de la présentation des collections printemps-été 2007 le 23 janvier 2007 à Paris
Photo : Martin Bureau/AFP

Sous la verrière du Grand Palais, cinq hommes déroulent un vaste tapis gris perle frappé des deux C enlacés, emblème de la griffe. L'orchestre qui accompagnera la chanteuse américaine Cat Power commence à jouer.

Un à un, les mannequins arrivent, portant encore leurs propres vêtements, les mains dans les poches. Chaque fille est guidée d'un bout à l'autre du tapis, marque des temps d'arrêt, la chorégraphie du défilé se met en place.

Elles ne tarderont pas à regagner les coulisses où coiffeurs et maquilleurs sont prêts à intervenir. L'atmosphère est paisible. Un buffet bien garni invite à prendre des forces. De nombreux agents de sécurité déambulent, talkie-walkie à l'oreille, l'un tient un berger allemand en laisse.

Odile Gilbert, la plus célèbre coiffeuse du milieu de la mode, qui travaille depuis onze ans pour Chanel mais coiffe également les mannequins haute couture de Christian Lacroix et de Jean Paul Gaultier, dirige une équipe d'une vingtaine de coiffeurs. Elle a l'oeil sur tout : "c'est comme la cuisine, il faut surveiller", dit-elle.

Peignes, brosses, sèche-cheveux, pinces et bombes de laque s'accumulent devant les miroirs alignés le long des murs d'une pièce baignée dans une lumière crue. Sur une table s'amoncellent des sacs en plastique transparent au nom des mannequins contenant une longue mèche de cheveux qui leur est destinée.


Modèles de Karl Lagerfeld pour Chanel, lors de la présentation des collections printemps-été 2007 le 23 janvier 2007 à Paris - Photo : Martin Bureau/AFP

Les "filles" se font attendre. Il s'agira de faire à chacune "une petite tête accompagnée d'une plume" créée par Lemarié, "un petit chignon d'où s'échappera une longue mèche, explique Odile Gilbert. "Revisiter" le chignon de danseuse "et le faire de manière plus moderne".

L'idée de cette coiffure ? "C'est Karl" (Lagerfeld), précise-t-elle. "Karl est quelqu'un qui a des idées très précises sur ce qu'il veut". Il faudra compter une vingtaine de minutes, en moyenne, pour chacun des 42 mannequins, qui se font laquer les ongles simultanément.

Angela Lindvall, venue de Los Angeles défiler pour Dior et Chanel, est en train de se faire coiffer. "Je suis un vétéran maintenant", lance-t-elle en riant. A 28 ans, cela fait onze ans qu'elle défile. Mère de deux enfants, elle estime être "plus grosse que la plupart des filles" même si elle a "toujours été très mince". Elle indique avoir rencontré jusqu'à présent "peut-être" deux mannequins avec un problème d'anorexie.

Dans une pièce adjacente, 18 maquilleurs sont prêts à réaliser "un maquillage graphique sur l'oeil", "très noir et blanc", explique Peter Philips qui dirige l'équipe et "vérifie tout". Le décolleté et les bras seront également maquillés. Au total, il faudra compter trente minutes par mannequin.

Les robes ne seront enfilées qu'à la dernière minute, une demi-heure avant le coup d'envoi du défilé.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.