×
7 051
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Responsable de Stock, Flux et Approvisionnement (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Toulon
CDI · TOULON
KENZO
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Sacs Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
HERMES
CDI - Chef de Produit Équitation (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
Stage - Expérience Client et Commandes Spéciales (H/F)
CDI · PANTIN
IZIPIZI
Sales Administration Executive
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Acheteur Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Gestionnaire Transport Btb - H/F
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Attache(e) Commercial Wholesale Sud-Est France H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
UNODE50
Chef de Secteur Joaillerie
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Chef de Produit / Acheteur (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
SWAROVSKI
CDI - Senior Key Account Manager Swarovski Optik (H/F) - Paris
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Marketing & Chef de Projet Image (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Ppo - Project Product Owner H/F
CDI · SIGNES
LACOSTE
Responsable Des Ventes (CDI) - Champs Elysees F/H
CDI ·
TOMMY HILFIGER
Key Account Manager (M/F/X) – Calvin Klein CDI
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Data Analyst H/F
CDI · PARIS
RMS
Directeur Commercial Retail & Affiliés - H/F - Mode Femme Premium - Paris
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Montpellier (34) H/F
CDI · MONTPELLIER
Publicités
Publié le
3 mai 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

H&M, en pleine transformation digitale, stoppe son catalogue historique

Publié le
3 mai 2019

Engagé dans la transformation de son modèle, surtout sur les plans digital et écoresponsable, le groupe H&M dit aujourd’hui adieu à une de ses activités que la plupart de ses clients actuels à travers le monde ignorent : son historique catalogue de vente par correspondance va cesser de paraître dans les six pays (Suède, Finlande, Norvège, Pays-Bas, Allemagne et Autriche) où il est expédié depuis 1980.


L'enseigne publie ses tendances et inspirations sur les médias sociaux et son e-shop. - H&M


La raison est simple pour le distributeur scandinave. « Les achats sur catalogue ne sont tout simplement pas pertinents pour les consommateurs d’aujourd’hui », livre-t-il dans un communiqué, en précisant que la dernière parution de cet ouvrage commercial a eu lieu la semaine du 29 avril. Il avait connu ses premières heures il y a 39 ans, à la suite du rachat par le groupe de l’activité suédoise de vente par correspondance Rowells.

Le groupe ne précise pas quelle part de son activité était générée par ce biais, mais celle-ci doit s’être sérieusement amenuisée au fil du temps et des changements de comportement des consommateurs, à l’heure où l’efficacité sur le plan e-commerce s’avère être le vrai défi d’H&M. Les ventes en ligne du groupe ont représenté 14,5 % de son chiffre d’affaires de l’année 2018 (+22 %), et plusieurs chantiers ont été investis ces dernières années pour rattraper son retard en la matière.  

Elle s’en remet ainsi parfois à des acteurs tiers, en rejoignant des marketplaces, récemment en Inde (partenariats avec Myntra et Jabong), et en testant la commercialisation directement via Instagram aux Etats-Unis ; mais elle souhaite aussi améliorer ses propres services sur le Web : en 2019, la livraison le jour même va être étendue à de nouveaux marchés et le click & collect sera déployé dans une dizaine de nouveaux pays. En outre, H&M a inauguré trois nouveaux entrepôts logistique fin 2018 en Pologne et en Allemagne, tandis que deux nouvelles plateformes sont attendues près de Madrid et au nord de Londres d’ici un an. Avec l'objectif d'être plus efficace encore côté livraison.

Enfin, cet arrêt de publication fait également sens dans la quête d’écoresponsabilité poursuivie par le géant suédois. « Nous améliorons constamment nos activités afin de réduire notre impact sur l'environnement. Il s’agit d’un travail progressif et c’est maintenant le tour du secteur des catalogues ». Un choix qui fait écho à celui d’autres enseignes qui ont décidé d’arrêter d’imprimer des prospectus, à l’instar de Monoprix en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com