×
Publicités
Publié le
14 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

H&M et Decathlon épinglés aux Pays-Bas pour leur discours écoresponsable peu clair

Publié le
14 sept. 2022

Aux Pays-Bas, l'Autorité de la consommation et des marchés (ACM) s'est penchée en 2021 sur les allégations de durabilité parfois trompeuses dans le secteur de l'habillement. Elle a poursuivi son enquête chez deux distributeurs internationaux, H&M et Decathlon. Ces entreprises sont accusées ne pas assez expliquer et prouver le caractère écoresponsable de certains produits, qu'ils mettent en avant.


Robe H&M portant la mention 'conscious choice' - H&M


"Decathlon et H&M décrivent leurs produits avec des termes généraux tels que 'Ecodesign' et 'Conscious' sans énoncer clairement l'avantage de durabilité", publie l'ACM dans un communiqué. Au cours de l'enquête, les deux enseignes se sont engagées à adapter leurs méthodes de travail et d'informer plus efficacement les clients: un processus qui sera suivi par l'Autorité pendant deux ans.

"Les entreprises qui font la promotion de leurs produits avec des allégations de durabilité doivent s'assurer qu'elles sont correctes, claires et vérifiables. Sinon, les consommateurs seront induits en erreur", poursuit l'ACM, qui n'a pas infligé de sanction aux deux marques.

En parallèle, Decathlon et H&M ont respectivement fait des dons de 400.000 et 500.000 euros à plusieurs causes engagées pour le développement durable, notamment dans l'habillement.

Contacté par FashionNetwork.com, le groupe suédois H&M reconnait que les informations à propos de la durabilité sur son site web "auraient pu être fournies de manière plus claire et plus complète" et indique que "des changements sont en cours" dans le but de partager des données plus fouillées sur ses efforts en matière de développement durable. L'entreprise souligne en outre que les problèmes soulevés par l'ACM "ne concernaient pas la diffusion de fausses informations".

De plus, H&M a décidé de supprimer sur son e-shop la mention "Conscious choice" (choix conscient, en français), qui caractérise de nombreux produits de son offre. Un travail en cours, qui sera finalisé d'ici fin octobre.

De son côté, Decathlon a indiqué sur son site néerlandais qu'il coopérait pleinement avec l'ACM et travaillait actuellement à améliorer "la communication sur l'écoconception", qui désigne entre autres le choix des matériaux et l'optimisation des processus de production.

Dernièrement, d'autres entreprises de mode ont été pointées du doigt pour leur communication défaillante quant au supposé caractère écoresponsable de leur offre. C'est le cas de l'e-commerçant britannique Asos, qui, faisant également l'objet d'une enquête menée par l'ACM, a supprimé sa catégorie 'Responsible Edit' sur son site. En juin, Zero Waste France a porté plainte contre Adidas et New Balance, les accusant de ne prendre "que des engagements de façade" sur leurs pratiques environnementales.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com