×
3 414
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

H&M nomme une nouvelle PDG après un solide exercice 2019

Par
AFP
Publié le
30 janv. 2020

Stockholm, 30 jan 2020 (AFP) - Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M) a annoncé jeudi un changement de règne avec le départ du patron du conseil d'administration, Stefan Persson, remplacé par son fils Karl-Johan Persson, jusqu'alors PDG du groupe, après un solide exercice 2019.


Karl-Johan Persson - H&M Group


Stefan Persson, fils du fondateur du groupe Erling Persson, occupait la présidence du conseil d'administration depuis plus 20 ans.

Son successeur Karl-Johan Persson, PDG sortant, laisse sa place à Helena Helmersson.

Actuelle directrice d'exploitation de l'enseigne, elle prend les rênes opérationnelles d'une entreprise en voie de redressement après plusieurs trimestres d'érosion des ventes et de la rentabilité due à un retard dans sa conversion au commerce en ligne.

H&M, dont les profits s'étaient effrités de plus de 20% en 2018, a ainsi fait état d'une hausse de 6,2% de son bénéfice net au terme de son exercice décalé 2019 (décembre 2018 - novembre 2019), à 13,4 milliards de couronnes (1,3 milliard d'euros).


Helena Helmersson, nouvelle PDG - H&M Group


"Le travail de transformation du groupe H&M continue à porter ses fruits (...), nous avons notamment investi dans la numérisation, une offre plus efficace (...) et dans les infrastructures technologiques, l'analyse avancée et l'intelligence artificielle", a indiqué Karl-Johan Persson dans le communiqué de résultats.

Le chiffre d'affaires annuel a augmenté de 10,6%, à 233 milliards de couronnes (22,33 milliards d'euros), et sa marge opérationnelle s'est améliorée de 0,1 point sur un an, à 7,5%.

Au cours de l'année, le groupe a enregistré "une forte augmentation des ventes en ligne", de 24% en couronnes suédoises et de 18% en monnaies locales.

Les stocks - gros point noir d'H&M qui l'oblige à des soldes et pèse sur sa rentabilité - ont diminué de 6% sur un an. Cependant, exprimés en monnaies locales, ils ont augmenté de 0,3%. "La composition et le niveau des stocks continuent de s'améliorer, et nous prévoyons une nouvelle diminution des démarques au premier trimestre - pour le sixième trimestre consécutif", se félicite H&M.

Pour 2020, le groupe prévoit l'ouverture de 200 magasins, principalement en Amérique du Sud, en Russie, en Europe de l'Est et Asie et 175 fermetures, notamment en Europe, aux États-Unis et en Chine.

Coté à Stockholm, le titre H&M prenait 9,6% à 10H00 (09H00 GMT), à 207,9 couronnes (19,5 euros), dans un marché en très légère hausse (+0,2%).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.