×
Publié le
13 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

H&M prépare une restructuration de son siège France

Publié le
13 nov. 2020

Une nouvelle enseigne se prépare à se réorganiser, en passant par la case plan social, mais cela n'induit pas de fermetures de boutiques. Il s’agit du mastodonte H&M, qui envisage de supprimer au maximum un tiers des effectifs de son siège français, ce qui correspondrait à 66 postes sur environ 200, a appris FashionNetwork de source syndicale. Il promet toutefois d'y créer de nouveaux emplois afin de s'adapter aux évolutions de marché.


Le groupe H&M emploie près de 5.000 personnes en France, dont environ 200 à son siège parisien. - H&M


Le 5 novembre dernier, un conseil social et économique (CSE) s’est tenu dans les bureaux parisiens d’H&M France, réunissant autour de la table direction et représentants du personnel. Avec pour but de lancer les discussions pour parvenir à un accord concernant un projet de licenciement collectif pour motif économique. 

"H&M France a entamé un processus d'information et de consultation avec ses représentants du personnel en France concernant un projet de réorganisation de certaines fonctions au sein du siège de sa filiale française, qui aurait un impact potentiel sur certains postes, et qui prévoit également la création de nouveaux rôles", nous indique la direction d'H&M, ne confirmant toutefois pas les chiffres avancés par les syndicats. La décision finale sera prise à l'issue des deux prochains mois de discussions.

Au-delà des suppressions de postes prévues, la direction d’H&M envisagerait donc de créer jusqu'à 54 nouveaux postes au sein du siège français. Il pourrait s’agir de postes basés à Paris mais ayant une envergure européenne, a-t-on appris auprès de la CGT.

"H&M propose de poursuivre sa transformation pour répondre aux changements en cours dans notre industrie et dans le monde qui nous entoure, tels que la numérisation accrue, le changement de comportement des nouveaux clients et les attentes croissantes en matière de durabilité. Dans le cadre de cette nouvelle transformation, il est proposé de développer davantage notre organisation pour être encore plus rapide, plus flexible et plus efficace", justifie le groupe.

Ce projet de PSE local ne s’accompagne donc pas pour l’instant de fermetures de magasins. Rappelons qu’un plan global de rationalisation a néanmoins été évoqué en octobre par le groupe de mode suédois : il induit la suppression de 350 magasins à travers le monde en 2021, contre une centaine d’ouvertures de points de vente sur la période. Soit une réduction de 5% de son réseau mondial.

H&M emploie environ 4.900 personnes dans sa filiale tricolore, qui exploite 227 magasins sur ce marché. Durant le troisième trimestre de son exercice 2020, l’enseigne a généré dans l’Hexagone un chiffre d’affaires en baisse de 15%, à 2,90 milliards de couronnes, soit 277,20 millions d’euros. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com