×
7 311
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

H&M va ouvrir ses rayons à d'autres marques

Publié le
today 17 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe suédois H&M a déclaré lundi que sa chaîne de mode à bas prix, qui représente l'essentiel des ventes du groupe, va tester la vente d'autres marques et d'autres produits dans ses magasins.


H&M


Certaines des enseignes les plus récentes du groupe, comme & Other Stories et Arket, commercialisent déjà une sélection de marques externes en plus de leurs propres produits.

Pour la marque la plus importante du groupe, créée il y a 72 ans, distribuer d'autres marques représenterait un changement de stratégie significatif, et un pas vers la concurrence directe avec les détaillants en ligne multimarques, notamment Zalando ou Asos.

Selon un porte-parole de l'entreprise, cet enrichissement de l'offre H&M par des marques externes devrait attirer de nouveaux clients. Mais l'entreprise n'a pas souhaité commenter l'information plus en détail.

Le deuxième plus grand détaillant de mode au monde — derrière Inditex — a vu ses bénéfices chuter pendant trois années consécutives, en raison du ralentissement des ventes dans les magasins physiques de sa marque principale.

Lundi, H&M a par ailleurs annoncé une hausse de 8% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, en monnaies locales. Ce qui n'a pas empêché le cours de ses actions de poursuivre son déclin, les investisseurs n'étant pas encore convaincus que le groupe suédois a retrouvé le chemin de la croissance à long terme.

Son incursion dans la vente de marques externes a d'abord été rapporté par le site d'information en ligne suédois breakit.se, qui s'appuyait sur une offre d'emploi parue sur le site Internet de H&M.

"La marque H&M va développer son offre de marques externes. L'objectif est de compléter notre gamme avec des marques externes pour créer l'engouement et dynamiser nos ventes, un moyen que nous jugeons efficace de stimuler notre croissance et de toucher une nouvelle clientèle," a déclaré H&M.

"Nous avons déjà une certaine visibilité dans le domaine — il nous reste à établir une stratégie pour tester et adapter ce projet dans le cadre de H&M," précise l'offre d'emploi.

Parmi les enseignes de mode commerciales qui ont suivi la même stratégie, on trouve également le groupe britannique Next, qui a fait évoluer son site Internet au cours de la dernière décennie pour distribuer des vêtements, des chaussures et des articles de décoration provenant d'autres fournisseurs.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.