×
Publicités
Publié le
3 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hammerson propose aux jeunes marques un espace "prêt à exploiter"

Publié le
3 juin 2021

Renouveler l'offre présente en centre commercial et susciter l'intérêt des visiteurs avec des produits inédits: voici le mot d'ordre d'Hammerson pour son nouveau format de boutique nommé co.lab. Un espace de vente "prêt à exploiter" à destination des DNVB et des marques qui n'ont pas encore de réseau étendu. Le premier concept a ouvert ses portes aux Terrasses du Port à Marseille.


C'est la griffe nordiste Le Colonel qui inaugure l'espace co.lab des Terrasses du Port. - Hammerson


Le service clé en main proposé par la foncière implique une présence commerciale limitée dans le temps pour les labels, l'aménagement étant facilement modulable pour qu'ils puissent s'approprier l'espace. Une manière pour ces jeunes entreprises de rencontrer directement les consommateurs, "sans investissement conséquent", selon Hammerson.

Deux formats distincts ont été mis sur pied: d'une part, une cellule dédiée en totalité à une marque, sur 50 à 100 mètres carrés et avec un bail court de 3/6/9 mois. La communication et les ventes sont gérées par la griffe. C'est cette option qu'a choisie la marque d'accessoires lilloise Le Colonel, qui réalise là sa première implantation dans la cité phocéenne, sur 74 mètres carrés de surface de vente.

Co.lab se déclinera aussi en un espace plus vaste (250-500 mètres carrés) qui affichera une configuration multimarque, permettant de mutualiser les fonctions support. Le bail est alors de six mois renouvelable, et aucun investissement n'est nécessaire au départ. Ce format pluriel va bientôt voir le jour dans un autre centre commercial géré par la foncière, dont le nom n'a pas encore été dévoilé.


Le bleu nuit et le jaune sont les couleurs phares du concept - Hammerson


"Pour des jeunes pousses dynamiques curieuses de tester une approche commerciale multicanale, co.lab représente un outil souple, économique et surtout attractif pour s’essayer à la vente physique en centre commercial, affirme Alexandra Couasnon, chef de projet retail chez Hammerson. Co.lab constitue une clé d’entrée pour s’assurer de la viabilité d’un magasin avant de le lancer sur le long terme, que ce soit pour la toute première fois ou dans une nouvelle ville."
 
D'autres foncières ont déjà lancé ce type de boutique dédié aux DNVB, à l'instar du format aux teintes pop nommé Marquette développé par Carmila en 2020, ou encore du concept Pyramid installé par Unibail-Rodamco-Westfield au sein du pôle commercial du Carrousel du Louvre en 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com