×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
7 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

HanesBrands annonce une croissance de 10% des ventes de Champion sur le dernier trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
7 févr. 2022

Le groupe textile américain HanesBrands a annoncé jeudi avoir dépassé ses objectifs de ventes pour l’exercice 2021, grâce à une amélioration des chiffres du homewear et aux belles performances de sa marque Champion.


Basée à Winston-Salem, en Caroline du Nord, l’entreprise a enregistré des ventes nettes d’1,75milliard de dollars au quatrième trimestre clôturé le 1er janvier, en hausse de 63millions de dollars ou 4% - Facebook: Champion


L’entreprise est basée à Winston-Salem, en Caroline du Nord. Au quatrième trimestre clôturé le 1er janvier, elle a enregistré des ventes nettes de 1,75 milliard de dollars (1,53 milliard d’euros), en hausse de 63 millions de dollars (54,9 millions d’euros) ou 4%. Pour sa marque Champion, la croissance mondiale est même de 10%. D’une année sur l’autre, la croissance des ventes nettes a été alimentée par la forte demande des consommateurs et par le succès de l’implémentation de certaines tendances dans des points de vente aux États-Unis, en Europe, sur les deux continents américains et sur certains marchés asiatiques, dont la Chine. Ces chiffres satisfaisants ont permis de compenser une conjoncture moins favorable en Australie et au Japon, d’après la société.

Par catégorie, le homewear (hors EPI) progresse de 3 % par rapport à l’année dernière, grâce à une croissance sur tous les canaux en point de vente. Les ventes d’activewear, quant à elles, sont en hausse de 46 millions de dollars (40,09 millions d’euros) ou 11 % par rapport à l’année précédente. Là encore, l’intégration de tendances fortes en point de vente a joué un rôle important pour toutes les marques de la catégorie. Les ventes à l’étranger sont en hausse de 4 % à 19 millions de dollars (16,56 millions d’euros).

Le bénéfice net au quatrième trimestre atteint 60 millions de dollars (52,29 millions d’euros) ou 0,17 dollar (0,15 euro) par action diluée. La rentabilité est donc en hausse par rapport à l’année dernière : à la même période l’entreprise avait accusé des pertes de 323 millions de dollars (281,48 millions d’euros) ou 0,95 dollar (0,83 euro) par action diluée.

Pour l’exercice complet, les ventes nettes progressent de 11% par rapport à 2020 avec 6,8 milliards de dollars (5,93 milliards d’euros). Le bénéfice net est aussi en belle hausse pour l’année entière, à 77 millions de dollars (67,1 millions d’euros), contre des pertes de 75,5 millions de dollars (65,8 millions d’euros) l’an dernier.

"Nous sommes en train de faire évoluer rapidement le groupe HanesBrands, centré sur la croissance et sur le service à nos clients comme jamais auparavant", salue Steve Bratspies, le PDG de l’entreprise. "Nous avons largement dépassé nos objectifs de résultats en 2021, ce qui va nous permettre d’ajuster les projections de notre programme de croissance ‘Full Potential’ à trois ans".

Pour 2022, HanesBrands table sur des ventes annuelles comprises entre 7 et 7,15 milliards de dollars (6,1 à 6,23 milliards d’euros). "L’année 2022 comment à peine et nos performances, notre exécution opérationnelle et notre base financière sont bien plus solides qu’avant la pandémie", ajoute Steve Bratspies.

"Nous sommes en train de mettre en œuvre un plan de 600 millions de dollars (523 millions d’euros) de rachat de stock sur trois ans, ce qui témoigne de notre confiance en notre potentiel de croissance. De plus, je tiens à remercier nos associés exceptionnels dans le monde entier, car ils continuent d’être à la hauteur des défis à relever pour satisfaire nos clients".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com