×
2 652
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
10 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

HanesBrands nomme un ex-dirigeant de Walmart au poste de PDG

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
10 juin 2020

L'ex-PDG Gerald W. Evans Jr. a annoncé son départ en mars dernier, et HanesBrands a jeté son dévolu sur Stephen B. Bratspies pour le remplacer. Il prendra son poste le 3 août et rejoindra le conseil d'administration de la société.


Instagram @champion


Il assumera ses fonctions chez HanesBrands à Winston-Salem, en Caroline du Nord.

Stephen B. Bratspies va quitter Walmart et son poste de directeur du merchandising pour rejoindre HanesBrands. Cet habitué des postes à responsabilités gérait jusqu’à maintenant des ventes de 330 milliards de dollars. Il a aussi mené un projet de transformation majeur du merchandising de l’entreprise et a dopé les ventes comparables tout en gagnant des parts de marché.

Au cours de ses 15 ans chez Walmart, il a aussi été vice-président du département alimentation, vice-président exécutif des biens non alimentaires et vice-président sénior du marketing, entre autres.

Avant de rejoindre Walmart, Bratspies était directeur marketing chez Specialty Brands, Inc., un poste qu’il a également occupé chez Frito Lay.

« Après des recherches exhaustives, nous sommes enchantés de nommer [Stephen B. Bratspies] à la direction générale de Hanes », s’est réjoui Ronald L. Nelson, le président du conseil de l’entreprise.

« C’est un dirigeant expérimenté et respecté dans le monde entier, doté d’une vision claire de l’avenir du secteur des produits de consommation. Il a déjà prouvé par le passé qu’il était capable d’assumer pleinement des postes de direction dans des secteurs cruciaux. Il a affronté des situations difficiles et a toujours obtenu des résultats excellents dans plusieurs catégories de biens de consommation.

« Steve est selon nous le PDG idéal pour que Hanes continue d’aller de l’avant. Nous voulons nous concentrer sur notre portefeuille de marques bien fourni dans le monde entier, doper notre croissance sur Internet et pérenniser notre modèle basé sur d’importantes réserves de trésorerie. »

« C’est un honneur de prendre la direction générale de cette entreprise respectée dans le monde entier, qui emploie 63 000 personnes », souligne Stephen B. Bratspies. « Hanes a développé une chaîne de production interne unique au monde. Par ailleurs, c’est une société réputée pour ses valeurs d’entreprise, son respect de l’environnement et son sens de la responsabilité sociale. Ensemble, nous allons continuer d’accomplir de grandes choses. Notre avenir sera concentré sur la croissance et la création de valeur pour tous les départements. »

HanesBrands possède notamment les marques Hanes et Champion. Le groupe a publié ses résultats du premier trimestre le mois dernier, et enregistre un déficit malgré des performances meilleures que prévues en début d’année. Comme toutes les autres entreprises du secteur de la mode, la société a subi l’impact de la pandémie de Covid-19. Au premier trimestre clôturé le 28 mars 2020, l’entreprise a enregistré des pertes nettes de 7,8 millions de dollars (6,87 millions d’euros), contre des bénéfices de 81,1 millions de dollars (71,47 millions d’euros) l’an dernier.

Les ventes nettes de la société ont atteint 1,32 milliard de dollars (1,16 milliard d’euros), contre 1,59 milliard de dollars (1,40 milliard d’euros) engrangé par l’entreprise à la même période l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com