×
6 667
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Responsable E-Commerce H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
30 janv. 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Happychic cède La Gentle Factory à sa fondatrice Christèle Merter

Publié le
30 janv. 2019

Voici une nouvelle étape actée dans le projet de restructuration du nordiste Happychic. Le groupe d’habillement annonce la cession de sa jeune marque de mode responsable à celle qui avait contribué à la faire naître en interne en 2013, Christèle Merter. Le label avait été mis en vente au printemps 2018.


La marque, qui s'adresse aux hommes et aux femmes, revendique son ancrage nordiste. - La Gentle Factory


Soutenue par le Réseau Entreprendre et des investisseurs, l’ingénieure textile reste donc à la barre de son label, mais sort du giron du groupe, avec la volonté de développer son projet « en mobilisant les savoir-faire locaux ». La Gentle Factory, qui utilise des matières bio ou recyclées, emploie à ce jour 10 personnes. Dans le cadre de cette cession, elle ne reprend pas son unique boutique à l’enseigne située à Lille. Sa distribution se répartit aujourd'hui entre son e-shop (un tiers du chiffre d'affaires) et une soixantaine de revendeurs dans l'Hexagone. L'objectif de l'entreprise est de passer la barre du million d'euros de ventes générées en 2019 : une levée de fonds à hauteur d'un million d'euros a été réalisée dans cette optique afin « de doubler à la fois le nombre de ses revendeurs et son chiffre d’affaires sur le Web ».

« Nous sommes certains que La Gentle Factory a toute sa place sur le marché de l’habillement. C’est une marque Made in France et écoresponsable qui répond aux besoins de consommateurs avertis, commente Jean-Christophe Garbino, le directeur général d’Happychic. La proposition d’offres d’habillement Made in France et écoresponsables fait partie intégrante de la stratégie d’entreprise d’Happychic (au travers de Zero Waste), mais l’offre intemporelle de La Gentle Factory s’intègre peu dans notre modèle d’affaires. Outre le contexte d’Happychic, nous avons souhaité qu’elle prenne son indépendance afin de lui donner toutes ses chances sur le marché. »

A sa création, le but premier de La Gentle Factory était de fournir plusieurs solutions de mode durable à ses enseignes Jules, Brice et Bizzbee. Plusieurs capsules avaient ainsi vu le jour, avant que le groupe ne fasse de La Gentle Factory une marque à part entière en janvier 2017, constituant alors son quatrième pilier. D’abord focalisée sur l’homme, la griffe a initié de premiers modèles féminins et lancé son e-shop en octobre 2017.

La volonté de Christèle Merter est évidemment de conserver son ancrage durable. « ​Si nos créations portent le Made In France, ce n’est pas par chauvinisme, mais parce que produire en France pour le marché français sonne aujourd’hui, pour tout le monde, comme une évidence. Demain, l’esprit La Gentle Factory permettra à chaque communauté, chaque peuple, chaque nation, de se donner les moyens de confectionner les collections imaginées par nos stylistes au plus près du consommateur final et en mobilisant les savoir-faire locaux. »

Orchestrant quant à lui la fusion de ses enseignes masculines, Jules et Brice, Happychic a de son côté validé un plan de sauvegarde de l'emploi occasionnant la suppression de 466 emplois au sein des marques Jules, Brice et Bizzbee, et affirme avoir identifié 487 postes de reclassement en interne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com