×
Publicités
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
21 janv. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Harmont & Blaine inscrit les grands magasins français dans son plan de croissance

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
21 janv. 2019

Harmont & Blaine grandit hors de ses frontières. Forte d'un chiffre d'affaires en hausse de 9 % à 93 millions d'euros en 2018 et d'un réseau d'une centaine de magasins en propre dans le monde, la marque créée à Naples en 1995 annonce de nouvelles ouvertures pour cette année, avec un accent mis sur le marché espagnol.


Daniele Ondeggia, directeur général opératif de Harmont & Blaine. - DR


« L’Espagne est un marché qui répond très bien. Nous allons y ouvrir six corners dans les grands magasins El Corte Inglés, qui s'ajouteront aux 22 déjà existants, et trois monomarques sur rue, probablement à Madrid et à Barcelone », a expliqué Daniele Ondeggia, directeur général de la griffe, à FashionNetwork.com à l'occasion du salon Pittti Uomo qui s'est tenu à Florence du 8 au 11 janvier dernier. 

Sur le marché français, où la griffe compte six magasins, le développement de la vente en gros et l’arrivée en grands magasins sont au programme. La vente en ligne apparaît également comme un axe fort du développement de la griffe de prêt-à-porter ayant pour emblème le teckel. « Nous poursuivons nos investissements sur l’e-commerce qui ces quatre dernières années a augmenté avec une tendance annuelle de +30/35 % et qui pèse aujourd'hui 2,5 millions d'euros. D'ici à 2023, nous souhaiterions atteindre les 8 % de chiffre d’affaires en ligne, grâce en partie à l'ouverture du marché chinois en collaboration avec notre distributeur local, qui a déjà inauguré une dizaine de magasins physiques », a soutenu Daniele Ondeggia.


Harmont & Blaine, collection automne-hiver 2019/20 - Photo: Elena Passeri - FashionNetwork.com


Essentiellement masculine, la griffe dispose d'une offre pour femme, qui représente 10 % du chiffre d’affaires, de collections pour enfant et d'une ligne de chaussures. « Dans le futur, nous pourrions faire notre entrée dans le monde des licences, avec des sacs à main, des lunettes, des montres et des parfums », a relevé Daniele Ondeggia.
 
En marge du Pitti Uomo, Harmont & Blaine a présenté dans une galerie d'art sa nouvelle campagne “An Italian Journey. Positano” et le court métrage “#iBellissimi”, signé par Brando De Sica et librement inspiré du film Le Fanfaron réalisé par Dino Risi en 1962. Ce dernier met en scène Annabelle Belmondo, petite-fille de l'acteur Jean-Paul Belmondo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com