×
6 010
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
8 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Harrods mise sur les éditions limitées de sneakers avec The Edit LDN

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
8 oct. 2021

Le vénérable grand magasin londonien succombe à la fièvre sneakers. The Edit Ldn, spécialiste de la vente d'éditions limitées de sneakers, a ouvert son premier point de vente chez Harrods : un corner de 185 mètres carrés dans le magasin de Knightsbridge, à Londres.


Photo: Public domain


Selon le site de vente en ligne, cette décision lui permettra de "proposer une gamme plus étendue et plus accessible à la clientèle de Harrods, au moment où The Edit LDN élargit son offre de produits".

The Edit LDN indique par ailleurs que la demande pour les sneakers en édition limitée est en plein essor — si le marché total représente actuellement 6 milliards de dollars (environ 5,2 milliards d'euros) par an, il devrait atteindre 30 milliards de dollars (près de 26 milliards d'euros) d'ici la fin de la décennie.

​The Edit LDN distribue des sneakers et des vêtements à la fois difficiles d'accès et très demandés, de marques comme Yeezy, Jordan, Off-White Supreme et bien d'autres. Le site explique qu'il "met en relation des revendeurs de premier ordre avec un public très engagé, peu concerné par le prix des produits et particulièrement impatient".

Selon le fondateur et PDG de l'entreprise Moses Rashid, The Edit LDN souhaite "faciliter l'accès des consommateurs du monde entier aux sneakers en édition limitée. Être le premier revendeur de sneakers à entrer chez Harrods, c'est pour nous un motif de fierté et une étape importante pour l'entreprise. C'est formidable qu'une méga-marque mondiale comme Harrods s'engage sur le marché des sneakers, et nous sommes ravis d'être le catalyseur de cette évolution".


L'espace The Edit LDN chez Harrods - Harrods



L'initiative révèle également que The Edit LDN a réussi à élargir sa clientèle "des obsédés de sneakers aux célébrités de la télévision et du cinéma, en passant par les footballeurs professionnels et les familles royales du monde entier". Harrods est l'emplacement idéal pour poursuivre sur cette lancée, compte tenu des moyens financiers de sa clientèle et de sa capacité à attirer les acheteurs internationaux.

"L'ouverture d'un point de vente chez Harrods est une étape logique, afin de proposer notre offre unique à leur clientèle. Nous connaissons une période d'hypercroissance ; nous sommes sur la bonne route pour développer notre activité à l'échelle mondiale. Le cycle de financement en cours nous permettra d'accélérer notre stratégie et d'atteindre nos objectifs", assure Moses Rashid.

Simon Longland, le responsable de la mode masculine du grand magasin, renchérit : "Au cours des trois dernières années, la mode masculine chez Harrods a entamé une énorme transformation, qui se manifeste dans notre sélection de marques mais aussi dans le magasin lui-même. Notre objectif: transformer l'expérience de la mode masculine chez Harrods et adopter les tendances les plus fortes du marché. Le lancement de The Edit LDN chez Harrods s'inscrit dans cette stratégie."

En France, La Samaritaine a décidé de confier son espace sneakers au retailer parisien Shinzo. Mais sur le digital Kikikickz et Wethenew sont deux jeunes acteurs qui prennent de l'ampleur sur la vente de sneakers. Reste à voir si l'expérience britannique inspirera les grands magasins hexagonaux.

Avec OG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com