×
5 962
Fashion Jobs
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
Demand Planner PAP/Souliers/Maroquinerie - CDI
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – E-Retail Key Account Manager (f/h)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Newness Planning Manager (f/m)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Chef de Produit Prêt-À-Porter (H/F)
CDI · CLICHY
BALMAIN
Responsable Achats Matières PAP H/F
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Traffic Manager - Search & Social Paid H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Responsable Grands Comptes Junior H/F - Erborian
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Chef de Produit Développement H/F
CDI · PARIS
GIVENCHY
Responsable Sav & Qualité f/h
CDI · PARIS
GIVENCHY
Responsable Entrepôt f/h
CDI · MONTBAZON
SISLEY
Chef de Projet Architecture Commerciale Senior H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Colmar (68) H/F
CDI · COLMAR
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Strasbourg (67) H/F
CDI · STRASBOURG
IRO
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Contrôleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · CLICHY
MANPOWER COUTURE
Responsable Expeditions
CDI · CLICHY
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique et Flux Informatiques
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable de Développement Commercial H/F
CDI · LIEUSAINT
GALERIES LAFAYETTE
Responsable de Développement Commercial H/F
CDI · STRASBOURG
HERMES BIJOUX
Data Manager Hermes Bijouterie CDI
CDI · PANTIN
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris/Idf
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hausse des saisies de contrefaçons, des masques aux médicaments

Par
AFP
Publié le
22 févr. 2021

Le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt a annoncé lundi, depuis l'aéroport de Roissy, le lancement d'un plan de lutte contre les contrefaçons après un bond des saisies douanières en 2020, notamment des masques et des médicaments.


Espace de stockage des biens saisis à la sortie du terminal 2E, mis sous scellés avant destruction, à l'aéroport de Roissy en décembre dernier. - Matthieu Guinebault/FNW


Malgré la crise sanitaire et le ralentissement des flux, les douanes ont saisi l'an dernier 5,6 millions d'articles contrefaits, soit 20% de plus qu'en 2019.

Outre les habituels articles de luxe, jeux, timbres et parfums, les douanes ont noté une augmentation des saisies des médicaments (128.000 lots), allant du "remède miracle" contre le Covid aux traditionnelles pilules contres les dysfonctionnements érectiles.

Effet indirect du confinement et de la fermeture des salons de coiffure: les douanes ont également saisi davantage de tondeuses à cheveux imitant des marques coûteuses.

"Les fraudeurs sont en recherche perpétuelle de nouvelles opportunités, nous l'avons vu dès le mois d'avril avec la multiplication des masques contrefaits et la saisie totale depuis de 227.000 masques", a déclaré Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics, alertant sur les risques "économiques, sécuritaires et sanitaires" des ces marchés parallèles.

Les dernières années ont été marquées par une forte hausse des contrefaçons détectées parmi les petits colis issus de l'e-commerce, qui arrivent en France par avion, principalement d'Asie.

Le plan de lutte annoncé, qui passera par une coopération renforcée avec les plateformes de vente en ligne, vise à "fluidifier les relations avec les acteurs du e-commerce pour identifier et démanteler les trafics". Il prévoit aussi le renforcement de la mission des "cyberdouaniers" chargés de patrouiller sur les sites internet et les réseaux sociaux.

Les marques sont également invités à intensifier leur demandes d'intervention auprès des douanes, lorsqu'elles remarquent la vente de produits d'imitation. "Tant que les plateformes ne sont pas forcées à lutter contre la contrefaçon, elles ne le feront pas pleinement, dans la mesure ou cela représente un business extrêmement important pour elles, qu'elles favorisent au détriment de la santé et de la sécurité des consommateurs", a réagi auprès de l'AFP, Delphine Sarfati-Sobreira, directrice générale de l'Unifab, l'Union des Fabricants.

La contrefaçon représenterait, selon une enquête de l'OCDE et de l'EUIPO (l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle) de mars 2019 pas moins de 3,3 % des échanges mondiaux.

Au niveau de l'Union européenne, 6,8 % des importations en provenance du reste du monde seraient des contrefaçons, ce qui correspond à une perte fiscale de 16 milliards d'euros par an. La France est le deuxième pays le plus touché par la contrefaçon, après les Etats-Unis et avant l'Italie, selon Bercy.

Les clients d'articles contrefaits s'exposent à une amende correspondant à deux fois la valeur de l'article original. "C'est une invitation à réfléchir avant d'acheter", a conclu le ministre.


Aéroport de Roissy (France), 22 février 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.