×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

Haute Couture : trois nouvelles maisons invitées à défiler en janvier

Publié le
today 12 nov. 2015
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les griffes Aouadi, Guo Pei et Iris Van Herpen vont chacune bénéficier d'une visibilité nouvelle lors de la prochaine semaine de la couture à Paris.

Le comité de direction de la Chambre syndicale a en effet élu comme nouveaux « invités » ces Maisons, leur donnant la possibilité de présenter leur collection dans le calendrier de la couture en janvier prochain. Une reconnaissance pour ces trois créateurs aux visions très différentes.

La silhouette couture modernisée par Yacine Aouadi - www.aouadi.paris


Encore confidentielle, la Maison Aouadi Paris a fait ses débuts en juillet dernier avec la présentation de toute sa première collection en marge des défilés Haute Couture parisiens.

Derrière la marque se cache Yacine Aouadi, 35 ans. Marseillais d’origine algérienne, le créateur a étudié le stylisme au Studio Berçot de Paris avant de débuter chez Balmain aux côtés de Christophe Decarnin puis d’Olivier Rousteing.

Zips aux couleurs flashy, tatouages brodés en trompe-l’œil… Cette première collection a séduit par son esprit moderne tout en faisant la part belle à l’artisanat. Yacine Aouadi s’adresse à une femme hybride, mi-urbaine, mi-mondaine.

La tradition chinoise revisitée par Guo Pei - Guopei.fr


La styliste quadragénaire Guo Pei met quant à elle en avant la culture et le patrimoine séculaire de la Chine et son savoir-faire artisanal. En 1997, elle a fondé son propre atelier, Rose Studio, revisitant les classiques chinois avec un petit zeste d’extravagance.

Renommée dans son pays, où elle a été diplômée en 1986 auprès de la « Beijing School of Industrial Fashion Design » et a débuté sa carrière comme responsable des achats pour une grande usine de textile, la styliste est encore peu connue en Occident.

Iris Van Herpen à la fin du défilé printemps-été 2016 - © PixelFormula


Vainqueur du prix de l'Andam en 2014, Iris Van Herpen est sans aucun doute la plus connue des trois noms sélectionnés. D’autant qu’elle a déjà défilé durant la semaine de la Haute Couture parisienne en tant que « membre invité » par la Chambre syndicale en 2011, pour finir par se concentrer à partir de 2013 sur sa ligne de prêt-à-porter, en défilant toujours à Paris.

Passionnée de danse, la Néerlandaise s'est tournée vers la mode lors de ses études d'art. Diplômée en 2006 à l’Institut des Arts Artez d’Arnhem, elle fonde sa propre ligne d’habillement féminin dès l’année suivante.

Inspirée par la technologie et l'artisanat, la créatrice, qui a débuté chez Alexander McQueen à Londres, est toujours en quête d'expérimentations, utilisant notamment l'impression en 3D et les matières nouvelles pour confectionner des créations étonnantes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com