×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
25 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hedi Slimane inaugure une expo photo à Shanghai

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
25 mars 2021

Hedi Slimane vient d’inaugurer sa première exposition de photographie à Shanghai. Il n’avait encore jamais montré son travail sous ce format dans le pays.


L’affiche de l’exposition - Image: Hedi Slimane, ‘Sonic’, 2014 - © Hedi Slimane - Mise à disposition par l’artiste et Almine Rech


Intitulée Sun of Sound, cette exposition marque son retour sur la scène photographique, qu’il avait quittée depuis sept ans. Sa dernière exposition en date est celle réalisée à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent à Paris en 2014.
 
Cette exposition de Hedi Slimane, le directeur créatif de Celine à Paris, est visible à la galerie Almine Rech du 19 mars au 30 avril. Elle est située dans le quartier de Huangpu, dans l’hyper-centre de Shanghai, et occupe une surface de 370 mètres carrés dans l’Amber Building, un ancien entrepôt de la Banque de Chine.

Étrangement, le communiqué de presse de l’exposition décrit Hedi Slimane comme un "artiste français, photographe et créateur multidisciplinaire reconnu", citant ses différentes professions dans cet ordre.
 
Hedi Slimane a commencé la photographie à l’âge de 11 ans. Il aime particulièrement capturer des moments de la vie privée de talents artistiques, montrant des rock stars dans des bars, en after ou des loges obscures. Tous les clichés sont réalisés en noir et blanc.


L’exposition à la galerie Almine Rech - DR


"La musique donne une sensation de liberté qui continue de m’inspirer. Je n’ai jamais trouvé aucun autre art susceptible d’avoir autant d’influence sur les cultures populaires", déclare Hedi Slimane dans un communiqué.
 
Les clichés les plus anciens de l’exposition datent de 2006, avec des images de skateurs ou de fêtards rencontrés entre Los Angeles, Londres et Paris. On peut aussi y découvrir une série dépeignant des monstres sacrés du rock comme Lou Reed, Joni Mitchell, Keith Richards, John Lydon et Jane Birkin.
 
"J’aime les photographies simples, qui n’ont pas la prétention d’être autre chose qu’un moment capturé dans la vie de quelqu’un", ajoute le designer, qui a été à la tête de maisons aussi illustres que Dior Homme et Yves Saint Laurent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com