×
5 737
Fashion Jobs
Publicités

Hermès dévoilera en mars sa collection de rouges à lèvres

Publié le
today 22 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

FashionNetwork.com l’annonçait il y a près d’un an, Hermès va plonger dans l’univers du maquillage. Le plongeon est désormais imminent puisque la maison de luxe lancera en mars une première collection de rouges à lèvres baptisée Rouge Hermès, un nom en référence à la fragrance Rouge Hermès lancée il y a 20 ans.


Une boutique Hermès récemment ouverte à Vancouver au Canada - Hermès Canada


Selon le Wall Street Journal qui a interrogé Pierre-Alexis Dumas, le directeur artistique d’Hermès, il aura fallu deux ans à la maison pour développer ces nouveaux produits. Pour opérer ce lancement, Hermès a notamment fait appel dès 2015 à Agnès de Villers, ex-M.A.C Cosmetics (Estée Lauder), pour diriger sa division parfums et beauté : "Je ne suis pas un expert en beauté, je suis un expert en Hermès, et lorsqu’Agnès de Villers est arrivée avec son savoir-faire, elle nous a rassuré et nous a dit qu’on pouvait le faire", explique Pierre-Alexis Dumas au Wall Street Journal (WSJ).

L’équipe beauté Hermès inclut également Jérôme Touron, le directeur de la création d’Hermès Beauté depuis 2017, qui officiait précédemment au sein de Parfums Christian Dior; Christine Nagel, le nez exclusif d’Hermès depuis 2016, qui a concocté les parfums des rouges à lèvres; ou encore Pierre Hardy le directeur de création de la joaillerie et des chaussures d’Hermès, qui a pour sa part travaillé sur les packagings.

Disponible en mars dans 35 pays à travers les boutiques Hermès et sur l’e-shop de la maison, ainsi que dans une poignée de points de ventes sélectifs, cette première collection de rouges à lèvres, qui privilégie les ingrédients naturels, se déclinera en 24 couleurs et deux finis différents, indique le WSJ.

La maison, qui pour ses premiers produits a conçu des écrins en métal laqué rechargeables, devrait lancer de nouveaux produits tous les six mois. "Chanel et Dior sont la preuve que sur le marché de la beauté les grandes maisons peuvent parler au plus grand nombre. Mais nous ne nous attendons pas à ce que cela booste nos ventes à court termes", précise Pierre-Alexis Dumas au WSJ.
 
Si Hermès, dont la division parfums a pesé 5 % de ses ventes globales en 2017, a choisi de développer en interne sa première ligne de maquillage, d’autres maisons de luxe ont choisi d’orchestrer ce lancement aux côtés de licenciés. En mai 2019, c’est par exemple la maison Gucci qui s’est lancée sur le segment du maquillage, propulsant sous l’égide de son licencié beauté l’américain Coty une ligne de rouges à lèvres, elle aussi. Prada, qui a signé une licence beauté en décembre 2019 avec le géant mondial de la cosmétique L’Oréal, devrait de son côté prochainement réinvestir le marché du maquillage qu’elle avait abandonné il y a dix ans. En 2018, c’est Valentino, quittant son licencié Puig, qui avait également signé un contrat de licence avec L’Oréal pour le développement et la distribution de parfums et produits de beauté de luxe. Enfin, Jimmy Choo lancera au premier semestre de cette année une première ligne de rouges à lèvres et de vernis à ongles conçue par son licencié Interparfums.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com