×
Publié le
29 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hermès : variation autour des couleurs primaires

Publié le
29 févr. 2020

Chez Hermès, le décor présente une vaste étendue de moquette sablonneuse hérissée de piquets blancs aux bandes colorées : les caractéristiques barres d’obstacle des concours hippiques de sauts. Le ton est donné pour la dynamique et chromatique collection automne-hiver 2020/21 dévoilée par le sellier français samedi soir.
  

Hermès, automne/hiver 2020/21 - PixelFormula


La directrice artistique Nadège Vanhee-Cybulski s’est inspirée, en effet, du saut d'obstacles réalisant une collection très fonctionnelle, où le cuir est roi tout en se mélangeant aisément à d’autres matières. Des jupes ou de longs gilets à porter sous le manteau, en cuir matelassé, font penser d’ailleurs aux couvertures utilisées pour les chevaux.
 
La collection rend notamment un bel hommage à Jean-Charles de Castelbajac. En particulier la première partie, qui décline une série de pièces dans les couleurs primaires chères au créateur parisien et un style sportif fun qui lui est cher.

Le jaune, le bleu cyan et le rouge magenta, ces mêmes coloris qui ornent les barres d'obstacle, s’invitent dans des robes polos monochromes, des fins pulls à col roulé, les plis d’une robe plissée ou encore dans un tricot patchwork, rappelant les casaques des jockeys avec une manche bleue, l’autre jaune et le devant rouge.
 
Un hommage appuyé donc à Jean-Charles de Castelbajac, que Nadège Vanhee-Cybulski a invité pour l’occasion et n’hésita pas à mettre en avant devant les journalistes à la fin du show en rappelant que "dans les années 1980, il était ultra moderne". Le créateur, présent, se montre touché par le geste.
 
Le reste de la garde-robe fait la part belle à l’outerwear dans une palette neutre de blancs, noirs, beiges et chocolats. Imperméables en toile de gabardine solide, parkas, doudounes, robe-parka… "C’est une collection, qui doit être pratique, utilitaire et belle", nous explique la directrice artistique.
 
Dans cette logique, les capuches sont amovibles, les cuirs sont imperméables, les poches forcement grandes et les vêtements versatiles. Les cols des pull-overs sont même dotés d'une sorte de boucle en laine dans laquelle fixer le foulard afin qu'il ne s'envole pas !

Les pantalons en cuir sont nombreux. Les peaux d’agneau, de veau ou de chèvre sont utilisées aussi pour façonner des manteaux protecteurs, des jupes plissées, des vestes, des costumes masculins et des blousons aux épaules marquées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com