×
5 596
Fashion Jobs
BOUTIQUE PETIT BATEAU
CDI - Chef de Produit Senior Cible Enfant H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
PETIT BATEAU
CDI - Analyste Support Applicatif Niveau 2 H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
CARTIER
Responsable Achats & Approvisionnement Parfums
CDI · PARIS
RICHEMONT
Watches Senior Project Manager
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Resp. Développement International E-Commerce H/F
CDI · PARIS - 3ÈME ARRONDISSEMENT
WALA FRANCE, COSMÉTIQUES DR. HAUSCHKA
Spa Manager
CDI · PARIS
ARLETTIE
Senior Account Manager
CDI · PARIS
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
PIERRE HERMÉ PARIS
Responsable Ressources Humaines
CDI · VILLEJUIF
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Prevention Des Risques Fraude - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
ZAPA
Directeur de l'Offre Groupe (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable International Cosmétiques (H/F)
CDI · PARIS
CABINET BENSON & WINCH
Responsable Des Opérations - Univers Luxe / Haut de Gamme - la Vallée Village
CDI · SERRIS
JUINJUILLET
Education And Retail Academy Director #Directeur de la Formation Internationale (H/F) #Cosmétiques de Luxe
CDI · LEVALLOIS-PERRET
SUD EXPRESS
Responsable Régional(e) Nord Est
CDI · REIMS
CONFIDENTIEL
Responsable Régional Nord-Ouest H/F
CDI · NANTES
IRO
Directeur Communication & Marketing Digital (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI
CDI · LYON
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI Basé à Lyon
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
COURIR
International HR Business Partner - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile CDD H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
Publicités

Hoka One One porte la croissance de Deckers

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 25 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Deckers a publié jeudi ses résultats du deuxième trimestre et enregistre des ventes et des bénéfices en hausse. Le groupe a donc revu ses prévisions annuelles à la hausse, encouragé par l’augmentation des ventes de sa marque de chaussures de sport Hoka One One de 49,9 %.


Le portefeuille de marques de Deckers comprend Ugg, Hoka One One, Teva, Sanuk et Koolaburra - Instagram: @hokaoneone



Au deuxième trimestre clôturé le 30 septembre 2019, le groupe basé à Goleta, en Californie, a réalisé des ventes nettes totales de 542,2 millions de dollars (489,08 millions d’euros), en hausse de 8 % ou 9,5 % à taux de change constants contre 501,9 millions de dollars (452,72 millions d’euros) à la même période l’an dernier.
 
Les ventes de Hoka One One atteignent 78,1 millions de dollars (70,45 millions d’euros), en nette hausse par rapport aux 52,1 millions de dollars (47 millions d’euros) du deuxième trimestre 2018. Les revenus de Ugg ont aussi gagné 2,2 %, passant de 396,3 millions de dollars (357,47 millions d’euros) à 404,9 millions de dollars (365,23 millions d’euros), et ceux de Teva augmentent de 6,7 %, avec 23 millions de dollars (20,75 millions d’euros) cette année contre 21,5 millions de dollars (19,39 millions d’euros) l’année dernière.
 
Chez Sanuk, en revanche, l’ambiance est morose : la quatrième marque la plus importante du groupe perd 22,4 % avec 10,7 millions de dollars (9,65 millions d’euros) de ventes contre 13,8 millions de dollars (12,45 millions d’euros) à la même période l’an dernier.
 
Par région, les ventes de l’entreprise sont aussi nuancées, avec une augmentation de 14,9 % des ventes sur le sol national à 358 millions de dollars (322,92 millions d’euros), mais une baisse de 3,2 % à l’étranger avec 184,2 millions de dollars (166,15 millions d’euros).
 
Par canal de distribution, cependant, les progrès sont remarquables. La vente directe et la vente en gros gagnent respectivement 5,1 % et 8,7 %. Les revenus de la vente en gros constituent encore la majeure partie des ventes de Deckers et représentent 443,5 millions de dollars (400,05 millions d’euros) sur le trimestre. La vente directe, elle, a rapporté 98,7 millions de dollars (89,03 millions d’euros) à l’entreprise.
 
Les bénéfices nets du groupe pour ce semestre se situent à 77,8 millions de dollars (70,18 millions d’euros) soit 2,71 dollars (2,44 euros) par action diluée, contre 74,4 millions de dollars (67,11 millions d’euros) et 2,48 dollars (2,24 euros) par action diluée à la même période l’an dernier.
 
En comptant le premier trimestre, les ventes nettes de Deckers pour le premier semestre se portent donc à 819 millions de dollars (738,75 millions d’euros), en nette hausse par rapport aux 752,5 millions de dollars (68,10 millions d’euros) du premier semestre 2018. Le résultat net passe de 44 millions de dollars (39,69 millions d’euros) l’an dernier à 58,5 millions de dollars (52,77 millions d’euros) cette année.
 
« Nous sommes toujours dans une bonne dynamique pour cette année fiscale », se félicite le président et PDG de Deckers Dave Powers dans un communiqué. « En pleine préparation du troisième trimestre, nos équipes se concentrent sur nos principales stratégies : créer de l’envie et de l’attente pour nos nouvelles offres de produits à travers des investissements marketing ciblés qui seront visibles au cours des prochains mois. »
 
Au vu de ses belles performances au deuxième trimestre, Deckers a revu ses prévisions annuelles à la hausse et attend maintenant des ventes nettes comprises entre 2,115 et 2,140 milliards de dollars (1,91 et 1,93 milliard d’euros), avec des revenus dilués par action compris entre 8,90 et 9,05 dollars (8,03 et 8,16 euros).
 
Au troisième trimestre, les ventes nettes devraient être comprises entre 885 millions de dollars et 900 millions de dollars (798,29 et 811,82 millions d’euros), tandis que les revenus dilués par action devraient se situer entre 6,30 et 6,40 dollars (5,68 et 5,77 euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com