×
5 399
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion H/F
CDI · CACHAN
TAPE À L'OEIL
Responsable de Marque (H/F)
CDI · WASQUEHAL
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Nancy H/F
CDI · NANCY
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Parly 2 H/F
CDI · VERSAILLES
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Printemps Siège H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Des Opérations Vélizy H/F
CDI · VERSAILLES
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Vélizy H/F
CDI · VERSAILLES
CELIO
Responsable Compensation &Amp; Benefits H/F
CDI · SAINT-OUEN
CITADIUM
Sales Manager Citadium Lyon H/F
CDI · LYON
CITADIUM
Acheteur Chef de Produits Citadium H/F
CDI · PARIS
CITADIUM
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Lyon H/F
CDI · LYON
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille Terrasses du Port H/F
CDI · MARSEILLE
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
LA HALLE
Chef de Projet Digital & Social (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Avignon
CDI · AVIGNON
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Lille H/F
CDI · LILLE
BALMAIN
Interface / Implant Logistique Balmain H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
Publicités
Par
AFP
Publié le
14 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hong Kong interdit aux passagers de 153 pays de transiter par son aéroport

Par
AFP
Publié le
14 janv. 2022

Les passagers aériens en provenance de 153 pays ne pourront plus transiter par Hong Kong, afin de prévenir la propagation du Covid-19, a annoncé vendredi l'aéroport de la ville.


Dans un hall de l'aéroport international de Hong Kong le 11 août 2021 - AFP Archives



Cette suspension, qui concerne tous les pays classés à "haut risque" sanitaire par les autorités hongkongaises, prendra effet dimanche pour une durée d'un mois. Elle vise à "contrôler la propagation du très contagieux variant Omicron du Covid-19", a indiqué l'aéroport sur son site internet.

Hong Kong interdit déjà l'accès à son territoire, depuis le 8 janvier, à tout passager ayant séjourné plus de deux heures au cours des 21 derniers jours dans huit pays (Australie, Canada, Etats-Unis, France, Inde, Pakistan, Philippines, Royaume-Uni).

Le transit par l'aéroport de Hong Kong sera désormais interdit pour les personnes provenant de tous les autres pays jugés à "haut risque". Entrer à Hong Kong restera possible pour elles, à condition qu'elles soient complètement vaccinées et moyennant 21 jours de quarantaine à l'arrivée.

Cette décision est un nouveau coup dur pour la compagnie aérienne Cathay Pacific, basée à Hong Kong, qui a déjà diminué drastiquement ses vols depuis le début de la pandémie.

De nombreuses autres compagnies ont également réduit leurs vols vers la ville ou ont cessé de la desservir, en raison des longues quarantaines imposées aux passagers et membres d'équipage.

L'interdiction du transit par Hong Kong est susceptible d'avoir un impact sur les préparatifs des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, qui débutent le 4 février. De nombreuses délégations sportives ont prévu de changer d'avion à Hong Kong pour se rendre dans la capitale chinoise.

L'agence Bloomberg, citant des sources anonymes, avait indiqué plus tôt cette semaine qu'une interdiction de transit ne s'appliquerait pas aux sportifs, diplomates et autres membres des délégations officielles se rendant aux JO.
Mais le communiqué de l'aéroport vendredi ne mentionne aucune exception. Joint par l'AFP, un porte-parole de l'aéroport n'a fourni aucune clarification dans l'immédiat.

Avec la Chine continentale, Hong Kong est l'un des derniers endroits du monde à s'accrocher à la stratégie "zéro Covid", consistant à éviter à tout prix la propagation du coronavirus sur son territoire et en une politique draconienne d'isolement des malades et de leurs contacts.

Cette stratégie a permis à la ville de 7,5 millions d'habitants de n'enregistrer qu'un peu plus de 12.000 cas et seulement 213 décès depuis le début de la pandémie, mais au prix d'un isolement international coûteux pour ce grand centre financier mondial.

Les autorités sont sur le pied de guerre depuis l'apparition d'un petit foyer de contaminations locales à Omicron dans un restaurant, qui a déclenché des campagnes de tests massives, un traçage effréné des cas contacts, la fermeture des écoles primaires, bars, installations sportives, écoles, cinémas et musées, et un couvre-feu pour les restaurants à partir de 18h00.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Industrie