×
6 064
Fashion Jobs
TOMMY HILFIGER
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Roppenheim- CDD 35h
CDI · ROPPENHEIM
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Administratif et Financier Junior (H/F) – Mode - CDI - Paris
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente Weekend H/F
CDI · PARIS
LE BON MARCHE
Responsable Administratif- Evénements Commerciaux (F/H)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Accessoires Cuir - Maison de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SÉZANE
Video Content Manager (H/F)
CDI · PARIS
BZB
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · ROUBAIX
CACHAREL
Responsable Communication
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Lyon H/F
CDI · LYON
CITY ONE
Cost Controller H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock Levis H/F (20h) - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
LEVI STRAUSS & CO
Responsable de Stock Levis H/F - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock Levis H/F (35h) - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
BA&SH
Chef d'Équipe Quai F/H
CDI · LOUVRES
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Supply Chain - Textile - Toulouse (H/F)
CDI · TOULOUSE
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Technique (Nation) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
MODELOR
Responsable Stock Matieres H/F (2)
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI – Contrôleur de Gestion France & Benelux (H/F) – Paris
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Responsable de Production/Achats Prêt-À-Porter
CDI · PARIS
TOD'S
Responsable Maintenance Boutiques Zone Europe F/H
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
5 nov. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Horlogerie : LVMH prévoit un retour à la croissance en 2010

Par
Reuters
Publié le
5 nov. 2009

LVMH
Montre Hublot
NYON (Reuters) - LVMH anticipe un retour à la croissance en 2010 pour ses marques de montres et table sur de meilleures ventes de Noël qu'il y a un an, même si la visibilité reste faible.

"La situation des ventes (de montres) s'améliore de mois en mois et nous devrions être en croissance positive en 2010", a déclaré à Reuters jeudi Philippe Pascal, directeur général du pôle montres et joaillerie du groupe LVMH, en marge de l'inauguration de la manufacture de l'horloger Hublot à Nyon (Suisse).

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes de montres du numéro un mondial du luxe accusent une baisse de 28% en données comparables, touchées par des phénomènes de déstockage comme l'ensemble de l'industrie horlogère, très exposée aux réseaux de distributeurs tiers.

La chute des ventes du pôle montres-joaillerie du numéro un mondial du luxe s'est cependant ralentie de trimestre en trimestre. Après un plongeon de 40% au premier trimestre, la baisse a été de 26% au deuxième et de 17% au troisième trimestre.
Philippe Pascal a ajouté que les déstockages pour les marques du groupe LVMH étaient "presque achevés" et que la situation restait très disparate pour l'industrie horlogère en général selon les pays.

Il a précisé que la question ne se posait pas en Chine, où la demande restait très forte. "Depuis le début de l'année, la croissance en Chine, Hong Kong compris, affiche une forte hausse, à deux chiffres".

Interrogé sur ses anticipations pour les ventes de Noël, il a déclaré qu'elles devraient être "meilleures que celles de Noël 2008", mais que la visibilité restait "faible".
A la question de savoir si LVMH prévoyait de nouvelles suppressions d'emplois, il a répondu "non". Le groupe a réduit de 10% les effectifs de la marque de montres Zenith en janvier.

La division montres et joaillerie du groupe, qui comprend les marques Tag Heuer, Hublot, Dior Montres et Zenith, ainsi que les bijoux Fred, Chaumet et de Beers Diamond Jewellers (coentreprise avec le groupe de Beers), a réalisé un chiffre d'affaires de 656 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2009, soit environ 5% des ventes totales de LVMH.

"La situation des ventes (de montres) s'améliore de mois en mois et nous devrions être en croissance positive en 2010", a déclaré à Reuters jeudi Philippe Pascal, directeur général du pôle montres et joaillerie du groupe LVMH, en marge de l'inauguration de la manufacture de l'horloger Hublot à Nyon (Suisse).

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes de montres du numéro un mondial du luxe accusent une baisse de 28% en données comparables, touchées par des phénomènes de déstockage comme l'ensemble de l'industrie horlogère, très exposée aux réseaux de distributeurs tiers.

La chute des ventes du pôle montres-joaillerie du numéro un mondial du luxe s'est cependant ralentie de trimestre en trimestre. Après un plongeon de 40% au premier trimestre, la baisse a été de 26% au deuxième et de 17% au troisième trimestre.

Philippe Pascal a ajouté que les déstockages pour les marques du groupe LVMH étaient "presque achevés" et que la situation restait très disparate pour l'industrie horlogère en général selon les pays.
Il a précisé que la question ne se posait pas en Chine, où la demande restait très forte.

"Depuis le début de l'année, la croissance en Chine, Hong Kong compris, affiche une forte hausse, à deux chiffres".

Interrogé sur ses anticipations pour les ventes de Noël, il a déclaré qu'elles devraient être "meilleures que celles de Noël 2008", mais que la visibilité restait "faible".

A la question de savoir si LVMH prévoyait de nouvelles suppressions d'emplois, il a répondu "non". Le groupe a réduit de 10% les effectifs de la marque de montres Zenith en janvier.

La division montres et joaillerie du groupe, qui comprend les marques Tag Heuer, Hublot, Dior Montres et Zenith, ainsi que les bijoux Fred, Chaumet et de Beers Diamond Jewellers (coentreprise avec le groupe de Beers), a réalisé un chiffre d'affaires de 656 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2009, soit environ 5% des ventes totales de LVMH.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.