×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 sept. 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hôtellerie de luxe: Omer Acar, ex-Ritz, à la tête du Royal Monceau-Raffles

Par
AFP
Publié le
6 sept. 2011

Royal Monceau
Omer Acar
PARIS, 6 sept 2011 (AFP) - Omer Acar, l'ex-directeur du Ritz, va prendre les rênes de l'hôtel de luxe le Royal Monceau-Raffles, a annoncé dans un communiqué mardi 6 septembre John Johnston le président de la chaîne hôtelière de luxe singapourienne Raffles qui exploite l'enseigne.

M. Acar, 41 ans, prendra ses nouvelles fonctions le 19 septembre et a pour mission de faire du Royal Monceau-Raffles, situé avenue Hoche (Paris 8e), non loin de l'Arc de Triomphe, l'un des hôtels de luxe les plus prestigieux de Paris, est-il écrit.

M. Acar, qui est diplômé de l'école hôtelière de Montreux en Suisse, remplace Sylvain Ercoli.

Il a été tour à tour directeur de la restauration de la Holding Harrods à Londres et a également travaillé pour le Four Seasons en Egypte. En 2005, il avait été propulsé à la tête du Ritz, place Vendôme.

Le Royal Montceau-Raffles est propriété à 100% du fonds souverain du Qatar, Qatari Diar.

L'établissement a été en octobre dernier le premier des quatre hôtels de grand luxe à ouvrir à Paris. Ont suivi le Shangri-La en décembre et le Mandarin Oriental, en juin. Le dernier, le Peninsula, n'est pas attendu avant 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.