×
Publicités
Publié le
30 janv. 2023
Temps de lecture
2 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

HPB: des droits d'alerte économique lancés chez Gap France et les 25 Galeries Lafayette affiliées

Publié le
30 janv. 2023

Secoués par la déroute de l'enseigne de prêt-à-porter Camaïeu (qui a été liquidée) puis les déboires du distributeur Go Sport (aujourd'hui en redressement judiciaire), les représentants du personnel d'autres actifs appartenant au groupe Hermione People & Brands (HPB) de Michel Ohayon se mobilisent pour en savoir plus sur leur situation financière et stratégique. Deux droits d'alerte économique ont été déclenchés au sein des 25 magasins Galeries Lafayette affiliés, installés en régions, et de l'entité Gap France (pilotant 22 points de vente).


Les Galeries Lafayette d'Agen - HPB


Cette procédure, qui permet d'obtenir des explications de la direction et éventuellement des documents quant à la situation d'une entreprise, a tout d'abord été déclenchée en décembre 2022 par le CSEC (comité social et économique central) des 25 affiliés Galeries Lafayette, acquis en 2018 et 2021 par la Financière Immobilière Bordelaise (FIB), maison mère du groupe HPB. Un rapport d'expertise est attendu pour la mi-février.

Muriel Scanzi, déléguée syndicale CFDT de ces unités Galeries Lafayette affiliées, décrit à FashionNetwork.com "une forte inquiétude des salariés", et la crainte d'une "mauvaise gestion de leur entreprise". "Il y a des magasins qui travaillent bien, et d'autres moins, mais nous n'avons aucune visibilité sur notre avenir", livre-t-elle, ajoutant que certaines marques auraient "arrêté de livrer leurs produits".

Les représentants du personnel ont transmis un courrier faisant part de leur préoccupation à la direction du groupe Galeries Lafayette, qui, contacté par FashionNetwork.com, n'a pas souhaité commenter ce droit d'alerte déclenché.

Les points de vente pilotés par HPB en province sont notamment situés à Agen, Bayonne, Caen, Chambéry, Lorient, Toulon ou encore Tours et Rosny-sous-Bois. Des villes moyennes où les Galeries Lafayette font le plus souvent figure de locomotive commerciale du centre-ville.


Gap


Ce vendredi 27 janvier, c'est au tour des élus du personnel de Gap France d'exercer leur droit d'alerte économique, indique l'AFP, confirmant une information du Parisien. Rachetée en 2021 par HPB, l'entité tricolore exploitant l'enseigne américaine en master franchise entend elle aussi en savoir plus sur sa situation.

Début 2023, le groupe a annoncé que Gap France avait été revendu en interne, pour près de 38 millions d'euros, à Go Sport (dont la holding Groupe Go Sport a basculé en redressement judiciaire le 19 janvier, mais pas l'entreprise Go Sport France, qui rassemble le réseau de 223 magasins). Une expertise doit là aussi être menée, dont les résultats sous attendus sous deux mois.

Cette cession en interne, occasionnant une remontée d'argent de Go Sport vers HPB, fait également partie de mouvements financiers visés par une enquête pour "abus de biens sociaux", ouverte en novembre dernier par le tribunal de commerce de Grenoble, après que les commissaires aux comptes ont alerté le parquet sur de possibles faits délictueux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com