×
7 044
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Responsable de Stock, Flux et Approvisionnement (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Toulon
CDI · TOULON
KENZO
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Sacs Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
HERMES
CDI - Chef de Produit Équitation (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
Stage - Expérience Client et Commandes Spéciales (H/F)
CDI · PANTIN
IZIPIZI
Sales Administration Executive
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Acheteur Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Gestionnaire Transport Btb - H/F
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Attache(e) Commercial Wholesale Sud-Est France H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
UNODE50
Chef de Secteur Joaillerie
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Chef de Produit / Acheteur (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
SWAROVSKI
CDI - Senior Key Account Manager Swarovski Optik (H/F) - Paris
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Marketing & Chef de Projet Image (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Ppo - Project Product Owner H/F
CDI · SIGNES
LACOSTE
Responsable Des Ventes (CDI) - Champs Elysees F/H
CDI ·
TOMMY HILFIGER
Key Account Manager (M/F/X) – Calvin Klein CDI
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Data Analyst H/F
CDI · PARIS
RMS
Directeur Commercial Retail & Affiliés - H/F - Mode Femme Premium - Paris
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Montpellier (34) H/F
CDI · MONTPELLIER
Publicités
Publié le
18 janv. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hugo Boss a réalisé une belle fin d'année 2021

Publié le
18 janv. 2022

Sur son dernier trimestre, le groupe allemand annonce un chiffre d'affaires de 906 millions d'euros, en hausse de 51% après application des taux de change (55% en déclaré).


Hugo Boss


Corrigées des effets de change, les ventes ont également augmenté de 12% par rapport au quatrième trimestre de 2019. Et les ventes digitales ont représenté 20% du total. Au final, le groupe propriétaire des marques Hugo et Boss voit son EBIT croître jusqu'à 100 millions d'euros.

L'entreprise a ainsi déclaré que les résultats du quatrième trimestre en faisaient la période la plus réussie de l'histoire du groupe d'un point de vue purement financier, même si le regain d'inquiétude autour de la pandémie était un problème. L'entreprise a également bénéficié de ce qu'elle a qualifié de "climat de consommation robuste sur les marchés clés".

Dans le détail, Boss et Hugo ont affiché des améliorations "significatives" des ventes au quatrième trimestre. Par rapport aux niveaux de 2019, les ventes de Boss ont augmenté de 10%, tandis que Hugo a affiché une croissance de 23%. Selon le groupe, les ventes de produits décontractés se sont confirmées alors que les ventes de produits formels sont, semble-t-il, reparties à la hausse avant les fêtes de fin d'année.

Toutes les régions y ont contribué, l'Europe et les Amériques "affichant une fois de plus une force particulière". Les deux régions ont connu d'importantes augmentations à deux chiffres des ventes d'une année sur l'autre. Par rapport à 2019, les revenus en Europe ont augmenté de 11%, tous les marchés clés - y compris le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France - contribuant à la croissance des ventes. Sur la zone Amériques, les ventes ont augmenté de 22%, le marché clé des États-Unis ayant progressé de 15%, par rapport aux niveaux d'avant la pandémie. La dynamique s'est aussi "sensiblement accélérée" en Asie-Pacifique, où les revenus ont connu une croissance à un chiffre élevé cette année, et de 6% par rapport à 2019. Les ventes en Chine continentale ont augmenté de 18% par rapport à 2019.

Comme mentionné, 20% de ses ventes étaient numériques, car elle a continué à afficher une importante croissance à deux chiffres en ligne au dernier trimestre. Les ventes numériques totales - y compris hugoboss.com, les pure players numériques, les principales places de marché et les "briques et clics" - ont augmenté de 50% sur l'année et d'un énorme 85% sur une base de deux ans. La société souhaite que le numérique représente entre 25 et 30% des ventes du groupe d'ici 2025.

Les ventes e-commerce en direct du groupe se sont ainsi élevées à 110 millions d'euros au dernier trimestre de 2021, soit une hausse de 33% par rapport à l'année précédente et de 78% par rapport à 2019.

Grâce à ce bond, les ventes en direct, physiques et digitales, ont connu une hausse de 51% par rapport à l'année précédente et de 15% par rapport à 2019. Le wholesale n'est pas en reste: ses ventes ont augmenté de 60% par rapport à l'année précédente, et de 7% par rapport à 2019.

Cette belle fin d'année donne des couleurs à l'ensemble de l'exercice du groupe, encore marqué par les impacts de la pandémie de Covid-19 et de ses restrictions sanitaires. Son chiffre d'affaires a augmenté de 43% par rapport à 2020 pour atteindre 2,786 milliards d'euros et accuse un recul de seulement 1%  par rapport à 2019. Le groupe revendique un EBIT de 228 millions d'euros pour 2021 contre un EBIT négatif de 236 millions l'an dernier. Ces résultats ne sont pour l'heure que les résultats prévisionnels, l'entreprise publiera ses chiffres définitifs le 10 mars.

Sur l'ensemble de l'exercice, les ventes d'Hugo ont progressé de 45% à 413 millions d'euros alors que celles de Boss progressent de 43% à 2,374 milliards.

Au niveau des zones d'activités, c'est le marché américain qui a connu le plus fort regain par rapport à 2020, progressant de 78% à 543 millions d'euros. La zone EMEA reste le premier marché du groupe avec 1,743 milliard d'euros de ventes et une hausse de 41% des ventes en 2021. L'Asie-Pacifique progresse elle de 22% à 423 millions d'euros. Le business des licences a apporté l'an passé 71 millions d'euros de revenus au groupe, c'est 20% de plus qu'en 2020.

Des résultats qui ont amené Daniel Grieder, directeur général du groupe à qualifier l'année de "très réussie". "Nous avons fortement accéléré l'évolution de notre chiffre d'affaires et de nos bénéfices tout au long de l'année et nous avons également fait de grands progrès dans l'exécution de notre nouvelle stratégie de croissance 'CLAIM 5', a-t-il précisé dans un communiqué. Les semaines à venir verront d'autres étapes importantes, avec l'introduction de notre nouveau logo et le lancement des plus grandes campagnes marketing Boss et Hugo de l'histoire de notre entreprise. Sur la base de ces initiatives enthousiasmantes, nous allons encore renforcer la pertinence de la marque en 2022. "
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com