×
Publicités
Publié le
4 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hugo Boss enregistre un net rebond au troisième trimestre porté par les ventes de pièces casual

Publié le
4 nov. 2021

Le géant allemand de la mode Hugo Boss a déclaré jeudi avoir enregistré une forte croissance au troisième trimestre. Les ventes du groupe corrigées des effets de change ont effectivement bondi de 40% sur un an à 755 millions d'euros et ont également dépassé de 7% les niveaux de 2019.


Hugo by Hugo Boss



Cela s'est produit alors qu'elle a vu son "élan en Europe et dans les Amériques" s'accélérer, avec une augmentation des ventes de ventes de 9% et 14%, respectivement, sur une comparaison par rapport à 2019. Et la forte croissance de ses propres activités en ligne s'est poursuivie avec des ventes en hausse de 127% par rapport au troisième trimestre 2019.

Tout cela s'est traduit par un EBIT supérieur de 3% à celui d'il y a deux ans, à 85 millions d'euros. Et les perspectives pour l'ensemble de l'exercice comprennent des ventes du groupe ajustées aux devises en hausse d'environ 40% par rapport à l'année précédente et un EBIT compris entre 175 millions et 200 millions d'euros.

La société a déclaré que l'activité du trimestre dernier a été favorisée par un taux d'ouverture de magasins d'environ 95%, ainsi que par une "amélioration significative du sentiment des consommateurs" en Europe et sur le continent américain. Mais alors que l'Europe et les Amériques se sont montrées dynamiques, en Asie-Pacifique, de nouvelles restrictions liées au Covid -y compris des fermetures temporaires de magasins- ont pesé sur le sentiment des consommateurs dans divers marchés. En conséquence, les revenus sont restés inférieurs de 1% à ceux de l'année précédente et de 14% à ceux de 2019.

Le groupe a également "exécuté avec succès plusieurs initiatives clés en matière de marques, de produits et de ventes dans le cadre de sa stratégie CLAIM 5, ce qui a permis de renforcer la pertinence des marques Boss et Hugo et de tirer parti des opportunités commerciales mondiales".

A noter que ses ventes de vêtements décontractés se sont développées avec une croissance à deux chiffres par rapport à 2019. Il faut dire que la marque a opéré une montée en puissance claire sur ce segment de produits, notamment via son dernier défilé italien.

Et en plus de leurs vêtements décontractés qui se sont avérés forts, les offres de vêtements formels des marques ont "repris sensiblement au troisième trimestre, reflétant la réapparition d'événements sociaux au cours de l'été".

Par marque, Boss et Hugo ont affiché une " forte croissance à deux chiffres " au troisième trimestre, avec des ventes ajustées aux devises en hausse de 38% et 51% par rapport à la période de l'année précédente.



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com