×
Publicités
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
16 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hugo Boss nomme Daniel Grieder au poste de directeur général

Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
16 juin 2020

Il n'aura pas fallu attendre trop longtemps finalement après avoir appris que le géant allemand était entré en négociation avec l'exécutif suisse début juin : Hugo Boss et Daniel Grieder sont déjà parvenus à un accord. Celui qui était  le patron du groupe américain PVH en Europe et PDG de la marque Tommy Hilfiger sera donc le remplaçant de Mark Langer, qui quittera la compagnie le 30 septembre prochain.


Daniel Grieder - PVH



Alors que l'annonce de ses nouvelles fonctions se produit seulement quelques semaines après avoir dit au revoir au groupe PVH, Daniel Grieder ne prendra pas les rênes de Hugo Boss comme directeur général avant le 1 juin 2021. Selon un communiqué daté du 16 juin, ce sera le directeur financier Yves Müller qui sera le porte-parole du conseil d'administration en intérim.

"Daniel Grieder est notre meilleure décision pour le poste de PDG. Son expérience internationale, sa personnalité charismatique et sa très large expérience en termes de direction de marque, produit, distribution, marketing et digital font de lui le candidat idéal ", a déclaré Hermann Waldermer, président du conseil d'administration, soulignant quelques-unes des caractéristiques ayant marqué la carrière du dirigeant dans les rangs de PVH Group, où l'on a pu relever le développement de Tommy Hilfiger à travers de solides collaborations, les défilés "see now, buy now", ou le pari fait sur la digitalisation et un positionnement plus jeune de la marque.

"Il compte toutes les qualités nécessaires pour rediriger Hugo Boss vers la croissance des ventes et des bénéfices, ainsi que pour augmenter la désirabilité de nos marques au consommateur final" a ajouté le président du groupe allemand. Pour sa part, Daniel Grieder a qualifié l'entreprise d'"organisation fantastique", en soulignant qu'elle a "un potentiel considérable".
 
"Mon arrivée se produit dans un moment excitant et j'espère que ma contribution fera évoluer cette icône de la mode allemande. Aux côtés des membres du comité de direction et des équipes expérimentées et qualifiées, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour diriger Hugo Boss vers un futur riche de succès." conclut le dirigeant, qui, à 58 ans, compte une expérience de trois décennies dans l'industrie de la mode.

Depuis le début de la crise provoquée par le coronavirus, il s'agit de la première grande nomination du secteur en Europe. Au travers de cette décision, Hugo Boss devrait avoir trouvé le leader qui déterminera les stratégies de la compagnie pour vaincre l'impact de la pandémie, ainsi que le chemin qui la placera de nouveau dans une position gagnante. À la clôture de l'exercice 2019, la facturation du groupe allemand avait augmenté de 2 % à taux de change constant à 2,884 milliards d'euros. Cependant, son résultat opérationnel a terminé en deçà des attentes, avec une baisse de 4 % à 333 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com